Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

william jordan

  • Au fil d'Octobre 2012...

     Bilan mensuel.jpg

    Chez Lilie

    Récupatilatif de mes lectures d'Octobre 2012

    Démences.jpgLe soldat chamane, T.7.jpgLes Rougon-Macquart, T.5.jpgL'oeil de Pâques.jpgUn chat nommé Darwin.jpgBenoît Brisefer, T.2.gifBob et Bobette, T.281.jpgBob et Bobette, T.286.jpgCédric, T.26.jpgJohan et Pirlouit, T.2.jpgBlackBerry smartphone.jpg

  • "Un chat nommé Darwin" de William Jordan

    un chat nommé darwin, william jordan, éditions de la loupeQuatrième de couverture : Comment un chat de gouttière a transformé un scientifique en être humain.

    Célibataire endurci, William Jordan est convaincu de n’avoir besoin de personne pour être heureux… Ses certitudes sont ébranlées et sa vie à jamais transformée le jour où un gros chat roux s’invite dans son jardin et lui mordille la main à l’ombre d’un bougainvillier. Lui, le scientifique qui a toujours considéré les animaux comme des objets d’étude, tombe sous le charme… Il adopte le chat et le baptise Darwin. Hélas, William découvre bientôt que Darwin est porteur d’un virus fatal. À mesure que le lien affectif grandit et que la santé du chat décline, cet homme froid éprouve des émotions dont il ne se serait jamais cru capable. « Avec un chat, on ne communique pas mais on communie, se surprend-il à penser… Et peu importe aux neurones que l’être aimé soit un humain ou un animal, le mécanisme est le même ». Cette déclaration d’amour d’un homme à son chat est un livre tendre, drôle et émouvant. Une véritable leçon de vie.

    Mon avis : Un livre émouvant sur une relation que je connais fort bien, moi qui fait partie de la grande famille des amoureux félins. C’est écrit avec douceur, on ressent vraiment le grand amour qui liait ce grand pragmatique qu’est l’auteur avec une boule de poil au caractère bien trempé.

    Un brin de philosophie sur la vie, qu’elle soit humaine ou féline, un zeste d’humour et surtout une grosse dose d’affection, pour une recette qui a fait un livre savoureux et très appétissant à lire

    Ma note -> :-)))

    Éditions de la Loupe, 2005, 293 pages.

    Emprunté à la bibliothèque.