Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

richard malka

  • "L'ordre de Cicéron" (tomes : 1, 2, 3 et 4) de Richard Malka et Paul Gillon

    L'ordre de Cicéron, T.1.jpg«Le procès» (tome1) :

    Quatrième de couverture : A New-York, le premier réseau mondial d’avocats décide, sans raison apparente, d’éliminer le plus prestigieux cabinet français. Ressurgit alors le souvenir d’un procès d’assises oublié de tous depuis longtemps : deux jeunes plaideurs s’y affrontèrent avec fougue, scellant ainsi, en 1938, leurs destins et celui de leur famille pour plusieurs générations…

    Éditions Glénat, 2004, 56 pages.

    L'ordre de Cicéron, T.2.jpg«Mis en examen» (tome 2) :

    Quatrième de couverture : 2002
    La multinationale du droit Steiner-Mc Rae absorbe le cabinet de Veyrac.

    De New-York à Paris et du palais de justice au quartier V.I.P. de la prison de la santé. Les comptes du passé se règlent, après plus d’un demi-siècle d’oubli et pour le malheur de tous, enfin de presque tous… 

    Éditions Glénat, 2006, 48 pages.

    L'ordre de Cicéron, T.3.jpg«Le survivant» (tome 3) :

    Quatrième de couverture : Alors que le tribunal s’apprête à décider du sort de Benjamin de Veyrac, la seconde guerre mondiale et les péripéties du siècle s’invitent à nouveau à la barre… Lorsque le passé de deux lignées d’avocats se dénoue enfin, les victimes sont nombreuses et les bénéficiaires, inattendus…

    Éditions Glénat, 2009, 49 pages.

    L'ordre de Cicéron, T.4.jpg«Le verdict» (tome 4) :

    Quatrième de couverture : 1942, Emilie de Veyrac fuit Paris et l’occupation.

    60 ans plus tard, alors que son passé ressurgit, celui du maccartisme, de la peine de mort et du destin croisé de deux familles d’avocats, elle reprend la direction de la multinationale du droit Steiner-Mc Rae, déterminée à en bouleverser l’avenir.

    Mais lorsque de vieilles haines s’épuisent enfin, d’autres naissent, plus frénétiques encore, sous les traits d’une avocate égarée…

    Éditions Glénat, 2012, 48 pages.

    Mon avis : Un cycle de 4 tomes que j'ai apprécié. Je me suis lancée dans le 1er tome car j'étais curieuse de voir comment on pouvait traiter le monde des avocats en BD, et c'est c'est une belle réussite ! Les dessins sont attrayant, l'histoire est très bien écrite et est très chouette. Suspens, secrets de famille, enjeux financiers, tout est présent pour faire de cette saga une belle réussite. J'ai dévoré les 4 tomes en une après-midi !

    Ma note -> :-)))

    Prêté par Franz.