Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

raymond macherot

  • "Chaminou et le Khrompire" (Chaminou : tome 3) de Raymond Macherot et Olivier Saive

    Chaminou, T.3.jpgRésumé : L'histoire se passe au royaume des animaux de Zoolande, dont le roi est un lion le bon Léon XXXVIII. Celui-ci a imposé une nourriture totalement végétarienne pour éviter que les animaux ne se mangent entre eux.

    Seul problème le terrible léopard Khrompire qui ne peut pas réfreiner ses instincts de carnivore s'est évadé de prison. Chaminou, agent secret du Roi se charge de l'enquête.

    Mon avis : Un album de Chaminou agréable et à rebondissement. J’aime toujours bien les dessins clairs et très colorés. L’humour et la dérision sont toujours présent (surtout grâce à la « secrétaire » de Chaminou).

    Les textes se laissent lire et les dessins regarder sans aucune lassitude.

    Ma note -> J J J J J J

    Éditions Marsu Productions, 1994, 46 pages.

    Dans ma bibliothèque.

  • "La main verte" (Chaminou : tome 2) de Raymond Macherot et Olivier Saive

    Chaminou, T.2.jpgQuatrième de couverture : Avec un couteau, mieux vaut être du côté du manche ! (Devise carnivore)

    Dans un album, mélanger une organisation secrète 100% carnivore, un paquet de disparitions louches, une part de famine, une bonne dose de kidnappings, ajouter le marché noir sur un lit de nature révoltée. Bien remuer le tout et servir chaud, nappé d'une sauce au suspens !

    Une nouvelle recette de Crunchblott, ennemi public n°1 ! Réussira-t-il à inscrire la viande à son menu, dans un pays où la loi impose un régime à base de pâtes, de légumes et de fruits ?

    Chaminou, agnet de la police secrète du Roi, arrivera-t-il à contrecarrer les plans de ce loup démoniaque et gastronome ?

    Même si vous avez déjà la réponse, cette recette risque de vous plaire !

    Bon appétit !

    Mon avis : Un tome où les plantes sont les victimes de ces prédateurs menés par ce loup assoifé de chaire animale !
    Un moment de BD agréable sans plus, et comme dit dans le 4ème de couverture, on se doute facilement du dénouement de l'histoire mais on se plaît à la lire jusqu'au bout.

    Ma note -> :-)

    Éditions Marsu Productions, 1993, 47 pages.

    Je le troc.