Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

paul nohmsy

  • "Je ne suis pas comme vous" de Paul Nohmsy

    Je ne suis pas comme vous.jpgQuatrième de couverture : Fait marquant de notre époque, le développement fulgurant de la dématérialisation, non seulement des données mais aussi des rapports entre individus, semble autoriser la réalisation de tous les rêves, même les plus fous.

    On peut "chater" sur internet avec Madonna, ou se venger de ses employeurs en piratant le système informatique de son entreprise.

    Bien sûr, lorsque le voile du monde virtuel se déchire, il peut révéler une réalité très différentes de ce que l'on imaginait...

    Et la réalité dépasse toujours la fiction.

    En cette année 2001, Jimmy, petit employé de banque new yorkais, ne va pas tarder à le découvrir...

    Mon avis : C'est l'histoire de Jimmy et de son meilleur Cliff (ça ne s'invente pas ;-) ), 2 trentenaires new yorkais qui rêvent d'une autre vie que la leur qui se résume comme bien d'autres à : métro, boulot, dodo avec de temps à autre un concert pour Jimmy et des soirées entre amis.

    Jimmy est fan de Madonna et à un secret hautement bien gardé, qu'il n'a même pas divulgué à Cliff : il écrit un roman (depuis 3 ans...) jusqu'au jour où, Dolores, une collègue amoureuse de lui, à l'humour super décalé (j'ai adoré) apparait et lui met son nez dans son erreur de vouloir écrire avec un style pour se fondre dans la masse... Sans parler des problèmes au boulot (pour Jimmy une chef acariatre qui le cherche, pour Cliff une stagnation dans son poste pour cause de promotion canapé de sa collègue...)

    Une vie toute simple "comme tout le monde" qui tourne petit à petit au désastre, jusqu'au grand jour... Le 11 septembre 2001.

    Un super chouette roman, dont l'écriture est très agréable, rempli d'humour, de musique, d'amitié et de rebondissements. Et maintenant, chaque fois que j'entendrai Madonna j'aurai automatiquement une petite pensée pour Jimmy :-)

    Ma note -> :-)))

    Un extrait : "Il est vrai que c'est habituellement en affrontant l'adversité que les hommes prennent conscience d'appartenir à la même communauté et apprennent à s'entraider. Jusque là, ils confortent les apparences et privilégient ce qui les différencie au détriment de ce qui pourrait les unir. Chacun se sent obligé de jouer son rôle, même s'il ne lui plaît pas.

    Pourquoi attendre une catastrophe pour tendre la main à son prochain?" (p.30)

    Editions Lulu, 2008, 267 pages.

    Je remercie de tout coeur "Les agents littéraires" et l'auteur Paul Nohmsy de m'avoir proposer ce chouette moment de lecture.