Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

minette walters

  • Défi PKJ de Mai 2017

    Défi PKJ Mai 2017.jpg

    Les 30 choses à réaliser au mois de mai :

    (Les choses réalisées sont en bordeaux)

    1) Apprendre un nouveau mot grâce à sa lecture : Le lièvre de Vatanen

    2) Lire un livre PKJ.

    3) Lire un roman qui se passe en Californie : Sunset

    4) Être complètement accro à sa lecture : La mort, simplement ; Toi

    5) Parler du #défiPKJ sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+

    6) Partager son avis sur un livre PKJ avec PKJ sur les réseaux sociaux.

    7) L'auteur est une femme de moins de 30 ans (au moment de l'écriture).

    8) Le sujet du harcèlement scolaire est abordé dans votre lecture.

    9) Tomber sous le charme d'un/e nouveau/nouvelle book boyfriend/girlfriend.

    10) Lire un livre disponible en poche (mais vous pouvez le lire en numérique ou en grand format) : La septième vague ; La mort, simplement ; Toi ; Ni chaud ni froid ; Sunset ; Le lièvre de Vatanen

    11) Le prénom du héros/de l'héroïne commence par la lettre "i".

    12) Le titre de votre lecture est composé de 2 mots : Dérive sanglante

    13) Lire une suite que vous attendiez avec impatience : La septième vague ; La mort, simplement

    14) Croiser le mot "chasseur" dans votre lecture : La mort, simplement ; Toi ; Dérive sanglante ; Le lièvre de Vatanen

    15) Un des personnages est une personne âgée : Dérive sanglante

    16) Préférer un personnage secondaire au héros.

    17) On connait le signe astrologique du héros/de l'héroïne.

    18) Lire un livre avec des fleurs sur la couverture.

    19) Ajouter une prochaine sortie à sa wishlist/liste d'envies.

    20) Trouver une référence à Star Wars dans un livre.

    21) Lire un livre avec un couple sur la couverture

    22) Un des personnages cache des éléments de son passé : La mort, simplement ; Sunset ; Dérive sanglante

    23) Les remerciements de l'auteur font plus de 2 pages : Toi

    24) Le texte original n'est ni écrit en français ni en anglais : Allemand (La septième vague) ; Allemand (Toi) ; Finlandais (Le lièvre de Vatanen)

    25) Lire un livre de moins de 300 pages : 159 pages (Ni chaud ni froid) ; 280 pages (Dérive sanglante) ; 236 pages (Le lièvre de Vatanen)

    26) Les droits de votre lecture en cours ont été vendus au cinéma : Le lièvre de Vatanen

    27) Lire dehors : Sunset

    28) Lire plus d'une heure d'affilée : Toi ; Sunset

    29) Faire baisser sa pile à lire : Sunset ; Dérive sanglante

    30) Lire un livre qui vous fait rire.

    Résultat : 17/30 = 57%

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #61

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 8 au 14 mai 2017) :

    • "Toi" de Zoran Drvenkar
    • "Ni chaud ni froid" de Minette Walters
    • "Sunset" de Pierre Rey
    • "Aaagh !" (Garfield, tome 63) de Jim Davis

    Toi.jpg   Ni chaud ni froid.jpg   Sunset.jpg   Garfield, T.63.jpg

     Ce que je lis actuellement :

    • "Dérive sanglante" de William G. Tapply
    • "Album n°7 des gags de Boule et Bill" de Jean Roba
    • Dérive sanglante.jpg   Boule et Bill, T.7.jpg

    Je poursuivrai avec

    • "Chouette, une ride !" d'Agnès Abécassis
    • "H" (Largo Winch, tome 5) de Jean Van Hamme et Philippe Francq

    Chouette une ride.jpg   Largo Winch, T.5.jpg

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Ni chaud ni froid" de Minette Walters

    minette waltersQuatrième de couverture : À Sowerbridge, une vieille dame fortunée et sa garde-malade sont sauvagement assassinées. On arrête un petit voleur irlandais qui est immédiatement mis sous les verrous. Il n'en faut pas plus pour ranimer la flamme d'un racisme séculaire dans la petite ville d'Angleterre. Par solidarité avec ses compatriotes irlandais. Siegbahn Lavenham tente de défendre la famille du meurtrier présumé sur laquelle s'acharnent les habitants.
    Ragots, rumeurs, haines ancestrales, tout et n'importe quoi se dit au sujet de n'importe qui. Le pire de préférence...
    Sowerbridge ? Un petit village qui vaut le détour... Surtout quand Minette Walters s'y promène.

    Mon avis : Alors que j'avais beaucoup aimé "Cuisine sanglante" de la même auteure, "Ni chaud ni froid" m'a déçu. Malgré une intrigue intéressante, l'écriture de l'histoire est brouillonne. Les personnages sont inconsistants et caricaturaux. Le récit est fade. Heureusement que ce roman est très court.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Cuisine sanglante" de Minette Walters

    Cuisine sanglante.jpgQuatrième de couverture : "D'où provenait la fascination qu'exerçait Olive Martin ? Du spectacle grotesque de son mètre cinquante-cinq pour quelque cent vingt kilos ? De sa sinistre notoriété ? De la répulsion qu'elle inspirait ? Elle avait débité sa mère et sa soeur en morceaux qu'elle avait rassemblés sur le sol de la cuisine en une composition abstraite sanguinolente. L'énormité du crime, jointe à l'impression terrifiante que sa silhouette apocalyptique avait produite sur les membres du tribunal lui avaient valu une condamnation à perpétuité. Le crime mis à part, ce qui rendait son cas exceptionnel, c'était quelle avait plaidé coupable et même refusé de se défendre."
    Dès sa première rencontre avec Olive Martin, Rosalind Leigh, qui a accepté non sans dégoût d'écrire un livre sur elle, a le sentiment que la meurtrière obèse n'est pas coupable. Mais alors pourquoi ces aveux ? Qui protège-t-elle ? Et pourquoi ?

    Mon avis : Ce roman a été choisi par mon club de lecture (Lire @ Liège) pour la rencontre de janvier. J'avoue que lors du sondage pour choisir notre lecture en ce 1er mois de l'année ce n'est pas celui là que j'avais plébiscité. Mais je suis heureuse d'avoir pu lire ce livre car c'est un coup de cœur pour moi. 
    Je suis adepte des genres policier et thriller. J'adore les enquêtes, le sang ne me dégoûte pas et le glauque non plus. J'ai retrouvé dans ce bouquin tous les ingrédients que j'aime dans ce genre de lecture. Le suspens est là tout au long de l'histoire. Les indices vont et viennent, tricotent et détricotent les théories que l'héroïne et moi, lectrice faisions. Il y a un peu d'humour, un peu de "psychologie" et beaucoup de rebondissements. L'écriture est juste parfaite à mon goût. 
    Un livre pour lequel je me dis : "allez encore un chapitre..." est un livre qui mérite un cœur comme appréciation et c'est le cas pour celui-ci. Madame Walters, je relirai un de vos romans prochainement et avec grand plaisir !

    Ma note -> 

    Logo.jpeg