Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

claire brétécher

  • "Les angoisses de Cellulite" (Cellulite : tome 2) de Claire Bretécher

    Les angoisses de Cellulite.jpgMon avis : "Moyen-Age, triste époque troublée par des luttes fratricides. Meurtres, viols, pillage et rapines sont au goût du jour que c'est tout simplement une honte ! Partout truands, tire-laines et traîne-lattes de la pire espèce... Sss ! Et en plus c'est pollué !"

    Voilà Comment commence cet album de Cellulite, le ton est donné. Cellulite est une jeune princesse et la fille d'un roi cupide et libidineux. Elle ne pense qu'à se marier et court après tous ceux qui passent la porte du chateau, quant à son père il ne pense qu'à ses sous et à son lit ;-)

    Du vrai Claire Brétécher comme je l'aime, cet album est drôle sans être vulgaire.

    Ma note -> :-))

    Editions Dargaud, 1979, 64 pages.

  • "Allergies" (Agrippine : tome 7) de Claire Brétécher

    Agrippine, T.7.jpgRésumé : Merveilleux prototype de l’ado en révolte, Agrippine est perpétuellement tiraillée entre des parents trop laxistes, un petit frère impossible, des copines inséparables, et Modern Mesclun l’amoureux transi. (Source : Bedeo.fr)

    Mon avis : Je n'ai pas été emballée par ce 7ème tome de la série Agrippine, tout comme je n'avais pas été emballée par le 8ème que j'avais lu avant. Je trouve que plus Brétécher avance plus elle perd en qualité. Je ne retrouve plus le niveau que j'aimais tant des Frustrés. Il y a quant même dans ce tome quelques bonnes répliques mais elles se comptent sur les doigts d'une main.

    Ma note : :-|

  • "Agrippine déconfite" (Agrippine : tome 8) de Claire Brétécher

    Agrippine déconfite.jpgAvis du comité de lecture de Evene : Entre deux albums, on se demande toujours ce que Bretécher va nous tricoter. Voilà, c'est fait et c'est du costaud. Agrippine, dont on connaît le talent pour faire tourner les autres en bourrique, est dépassée, cette fois. Ses parents vont divorcer ; Biron attaque sa période travelo et se trimballe avec son soutif ; Zonzon, son AGM (arrière-grand-mère et non 'aïeule génétiquement modifiée') se barre dans son monde et la laisse à la porte. Et puis, en dehors du fait que le Vélib' est un instrument récalcitrant, voilà qu'une chose pas vivable, inconcevable, débarque dans son univers d'adolescente plutôt préoccupée par l'acquisition du dernier truc divin qui 'coûte la peau' - des boots en tatou stressé. Cette chose pas vivable, c'est la mort.

    Mon avis : C'est le tout premier Brétécher que je n'apprécie pas. Je suis déçue par ce tome. J'aimais la dérision et l'humour noir de cet auteur mais ce tome flirt beaucoup trop avec le vulgaire à mon goût...

    Ma note : :-((

  • "Agrippine" (Agrippine : tome 1) de Claire Brétécher

    agrippine01.jpgAvis du comité de lecture de Evene : Il fallait un caractère bien trempé pour succéder aux célébrissimes 'Frustrés' dans les pages du 'Nouvel Obs'. Ca tombe bien car du caractère, Agrippine, n'en manque pas. Coincée entre ses parents trop tolérants, ses crises existentielles, ses copines et son petit frère, Agrippine traverse l'âge ingrat d'une adolescente d'aujourd' hui avec un humour féroce et une grande mauvaise fois.

    Mon avis : Claire Brétécher, on aime ou on n'aime pas... Moi, j'adore! Humour décalé, dessins brouillons et bourrés de menus détails. Je suis fan depuis "Les frustrés".

    Ma note : :-)))