Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

christopher

  • "L'affaire des sœurs Papin" (Les grandes affaires criminelles et mystérieuses, tome 3) de Julien Moca et Christopher

    julien moca, christopherQuatrième de couverture : Le Mans, le 2 février 1933, Léa et Christine Papin, les deux bonnes au service des époux Lancelin, assassinent leur maîtresse et sa fille. Les cadavres, affreusement mutilés, sont retrouvés gisant à terre, tête-bêche. Les armes du crime ? Les mains des soeurs, qui ont arraché les yeux de leurs victimes encore vivantes, un couteau de cuisine et un marteau. Quand la police arrive, les meurtrières sont nues, prostrées, étrangement enlacées dans le lit de Christine... Elles ne nient pas. Elles avouent même : "C'étaient elles ou nous."
    Ainsi commence "l'affaire des soeurs Papin" qui va bouleverser la France entière.
    Qu'a-t-il bien pu se passer dans la tête de ces femmes pour qu'elles se livrent à des actes d'une telle barbarie ? Ont elles subi des abus de la part de leurs patrons, comme tendent à le démontrer certains politiques qui vont accaparer l'affaire, ou bien sont-elles simplement folles? Doit-on les condamner ? Les exécuter ? Les soigner ?... À vous d'en juger.

    Mon avis : Une BD qui raconte une "drôle" d'histoire. Drôle dans le sens bizarre. 2 sœurs qui semblent sans problème et qui en arrivent à tuer avec sauvagerie 2 personnes parce qu'elles ont cru qu'une de ces personnes allaient les frapper, est un thème qui est propice aux explications (psychologiques, judiciaires, relationnelles...). Et pourtant je suis un peu déçue de la façon dont le potentiel de cette histoire a été exploité dans ce livre et déçue aussi de ne pas avoir eu plus d'informations quant à la psychologie de ces 2 femmes. De plus, je ne suis pas très fan des dessins, simples mais trop ternes à mon goût. 
    Cette lecture est donc une petite déception, car je trouve que le thème de l'histoire est assez exceptionnel que pour être traité avec plus de profondeur que juste une relation des faits tels que trouvés dans la presse de l'époque.

    Mon appréciation -> J J J J J J