Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

carrie adams

  • Ça me parle... #55 : Carrie Adams

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)


    "Voilà ce que j'ai appris, dit Ben en ouvrant un sac de chips. Le mariage te donne une protection invisible face au monde. Tu disposes d'un punching-ball quand tu en as besoin. D'un complice s'il t'en faut un. D'un amant à dispo. D'un soutien permanent. Le plus compliqué, c'est de ne pas perdre de vue que la personne en question t'apporte tout ça en permanence. Tu en arrives à penser que tu ne le dois qu'à toi-même. Que tu es l'unique pourvoyeur de tous ces bienfaits. En conséquence, tu finis par en avoir marre des exigences de ton partenaire, du coût de ces services. La loyauté, le respect, la fidélité. Changer les ampoules quand tu te satisfaits très bien de vivre dans le noir. Le plus dur, garder le sens de l'humour. La rancœur s'installe peu à peu. La lassitude. La sensation qu'il te manque quelque chose alors qu'en fait tu as tout. C'est juste que tu ne t'en rends plus compte."

    carrie adams

    (p.192)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "La Célibataire" de Carrie Adams

    carrie adamsQuatrième de couverture : Le mariage, les enfants ? Non merci !
    A 32 ans, Tessa King a choisi : elle préfère sa vie de célibataire, ses virée shopping et ses aventures d'un soir. Tout le monde l'adore et envie sa liberté, sa joie de vivre et son humour décapant.
    Egoïste, Tessa ? µpas du tout. Elle est la marraine idéale, toujours présente en cas de coup dur. Confidente de Caspar qui fume des joints en cachette, baby-sitter occasionnelle de la petite Cora ou des jumeaux, elle est maman en pointillés et ça lui suffit.
    Jusqu'au jour où les parents des jumeaux meurent dans un accident de voiture. Pas le choix, elle doit assumer le rôle de maman à plein temps et mettre entre paranthèse sa vie de célibataire. Adieu l'insouciance, bonjour les couches-culottes...
    Pile quand elle était sûre d'avoir enfin rencontré l'homme de sa vie !

    Mon avis : Une vraie belle surprise et un joli coup de coeur pour ce bouquin. Moi, qui ne suis pas une adepte du genre j'ai été sous le charme de ml'écriture et de l'histoire. Le quatrième de couverture biaise un peu les données, l'accent n'étant pas mis sur le fait que Tessa devient "maman" mais sur son histoire personnelle, ses ressentis en tant que célibataire, amie, marraine, confidente...
    L'écriture est tout simplement agréable, sans bling-bling ni gnan-gnanteries. Un brin d'humour, pas mal d'émotion et beaucoup de vérités.
    J'ai loué ce roman à la bibliothèque mais je vais me l'offrir pour le garder bien au chaud chez moi et avoir le plaisir de le relire.

    Ma note -> 

    Un extrait : "Ce n'est pas donné à tout le monde d'être heureux. On s'est éloignés, je suppose. Quelqu'un a dit que le mariage, c'est comme un couloir jalonné de portes. Tu disparais derrière ta porte et lui derrière la sienne, mais au final, il faut revenir dans le couloir, faire le point et se prendre la main parce que, derrière chaque porte, il y en a d'autres, et au-delà d'autres encore, et si on en franchit un trop grand nombre sans revenir dans le couloir, on risque de ne plus jamais retrouver le chemin. C'est à peu près ce qui s'est passé. Et ça n'a guère pris de temps en plus." (p.412)