Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

barbara delinsky

  • "La route de la côte" de Barbara Delinsky

    La route de la côte.jpgQuatrième de couverture : Un roman fort et émouvant sur le passé, le présent, les passions d'hier, celles d'aujourd'hui, et les grands tournants de la vie.

    Depuis six ans qu'elle a divorcé de Jack, Rachel mène une vie affairée mais comblée sur le magnifique littoral du nord de la Californie. Ses deux filles, Samantha et Hope, ainsi que sa carrière de peintre en plein essor suffisent à son bonheur.

    Une nuit cependant, un alarmant coup de fil apprend à Jack que son ex-femme a eu un terrible accident. Sans trop comprendre quelle force l'y pousse, il quitte aussitôt San Francisco en abandonnant ses florissants projets d'architecture pour se rendre à son chevet.

    Au fil des heures interminables qu'il passe auprès de Rachel, inerte, il apprend à connaître la femme qu'elle est devenue, à travers leurs filles, ses amies et, par-dessus tout, à travers son art. Il s'installe chez elle et tombe sous le charme du canyon peuplé de séquoias où elle a élu domicile. C'est là que le passé va le ratrapper. Jack saura-t-il, au milieu de sa vie, se réinventer un destin ?

    Fidèle à elle-même, Barbara Delinsky, auteur de soixante-cinq romans dont La Confidente, Trahison conjugale  et Trois voeux, fait éloge ici de ce qui compte le plus dans la vie : la famille, les enfants, la puissance de l'amitié et le soutien sans pareil de voisinage au sein d'une petite communauté. Barbara Delinsky sait, d'une manière inégalée, évoquer avec une tendresse infinie la complexité des relations humaines.

    Mon avis : Jolie lecture, qui nous emporte au gré d'histoires d'amour et d'amitié très bien racontées. Le style est élégant et facile, les chapitres se suivent sans lassitude, l'histoire est sans mystère mais agréable à découvrir. Les questionnements de Jack sont universels mais tellement vrais que je me suis surprise à réfléchir sur mon histoire et mes envies sans nostalgie mais bien avec une certaine objectivité.

    Ma note -> :-))

    Editions "Le grand livre du mois", 2000, 451 pages.