Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Romans

  • "Peyton Place" (tome 1) de Grace Metalious

    grace metaliousRésumé de l'éditeur : États-Unis, années 40. Peyton Place est une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, aux apparences tranquilles. Le paysage est en réalité moins glorieux : derrière les façades proprettes des demeures victoriennes ou celles plus vétustes des maisons des faubourgs, de nombreux drames se jouent.
    Dans les beaux quartiers, la jeune Allison ignore tout du secret qui entoure sa naissance et du passé sulfureux de sa mère, la belle et froide Constance McKenzie. Tout ce qui lui importe pour le moment est l'amitié de la jolie Selena Cross, issue des taudis et qui subit les violences d'un beau-père alcoolique...

    Chronique au vitriol d'une petite ville américaine, où la condition des femmes est sans cesse bafouée, Peyton Place fit scandale lorsqu'il parut en 1956. Jugé "vulgaire", "amoral", "vicieux" ou encore "indécent", le roman - auquel l'on accorda tout de même d'indéniables qualités littéraires - connut cependant un engouement sans précédent, puisque 60 000 exemplaires furent vendus en à peine dix jours pour atteindre quelque 10 millions aujourd'hui. Le cinéma s'en empara dès sa parution, puis, en 1964 une adaptation en série télévisée, avec Mia Farrow et Ryan O'Neal, vit le jour.

    Mon avis : Peyton Place , je l'ai connu lorsque j'étais gamine, série (cela s'appelait feuilleton à l'époque) que ma maman, ma sœur et moi ne rations pas ! Nous adorions ! Quelques 35 ans plus tard je me lance à lire le roman et les souvenirs ont rejailli comme par magie. Cette lecture est parfois dure, parfois drôle, parfois tendre mais en tout cas il se passe toujours quelque chose. Avec un style narratif simple mais très efficace, j'ai beaucoup aimé me replonger dans l'histoire de cette petite ville. Il ne me reste plus maintenant qu'à me procurer les tomes suivants.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡  

    Ce roman fait partie de 1 de mes défis : lecture pour la lettre M de mon défi Alphabet 2017.  

    kim zupan   grace metalious

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Juin" (Calendar girl, tome 6) d'Audrey Carlan

    audrey carlanQuatrième de couverture : Voilà Mia dans la capitale, Washington DC. Elle n'est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu'elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l'un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d'affaires qu'il veut approcher.
    Mais elle va vite changer d'avis lorsqu'elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
    Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
    Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s'apercevoir qu'il n'y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée...

    Mon avis : Encore un tome dans lequel Mia m'a horripilée. Son côté entremetteuse devient lourd, depuis plusieurs tomes on n'y échappe pas. Une fois, ok, ça peut être sympa, mais à chaque tome, c'est bon, le côté bon samaritain qui ne s'occupe pas de ses affaires, style faites ce que je dis mais pas ce que je fais, m'énerve. De nouveau les questionnement incessants à propos de Wes, m'agacent encore et toujours. À part cela, l'histoire de ce tome est plutôt sympa. Les héros sont moins charismatiques mais attachants,Warren et Kathleen sont les gentils. Le rôle du méchant est donné au fils de Warren. Et les sauveurs sont les anciens "clients" de Mia, Mason et Taï, qui donnent un brin d'amour et de compassion aux aventures de notre escort. Un tome moyen, sans grande émotion.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Après la guerre, si tout va bien" d'Olivia Manning

    olivia manningQuatrième de couverture : Septembre 1939. Dans l'Orient-Express, Guy Pringle, professeur d'anglais à l'université de Bucarest, regagne la Roumanie en compagnie de Harriet. Mariés trop vite, comme tant d'autres à cette époque, pour "se tenir chaud dans un monde sans avenir", ils se connaissent à peine. Leur couple de fortune, pris dans la tourmente qui secoue l'Europe, va se déchirer sur fond d'Histoire, coincé loin de chez lui dans un pays étranger certes anglophile, mais qui devient peu à peu hostile. Harriet découvre l'homme qu'elle a épousé. Elle le croyait fort, c'est elle qui l'est, et il le faut bien pour vivre dans cet univers peuplé d'exilés, de réfugiés, de Juifs roumains persécutés, de diplomates, d'universitaires, d'espions réels ou supposés, de princes russes désargentés, tous personnages pittoresques ou sinistres qui, malgré la menace d'une invasion allemande imminente, ne songent qu'à préserver leurs prérogatives en fomentant de petites guerres tribales quand l'Europe est à feu et à sang.

    Mon avis : J'ai commencé ce bouquin avec beaucoup d'enthousiasme. Un livre sur la seconde guerre mondiale est pour moi une valeur plus ou moins sûre, qui plus est selon un point de vue tout à fait nouveau pour moi, puisque la Roumanie est à l'honneur. Malheureusement j'ai déchanté petit à petit, tout au long de ma lecture pour finir désabusée par le dénouement qui n'en n'est pas un. À moins que ce roman n'ait une suite, je ne comprends pas le pourquoi d'une fin aussi plate. L'écriture est agréable, mais le fond de l'histoire s'amincit au fil des pages, il perd de sa consistance et de son attrait. Une petite déception mais j'ai quand même apprécié cette lecture pour les informations que j'ai apprises sur un sujet qui m'intéresse beaucoup.

    Mon appréciation -> ♡ ♡    

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles" de Gyles Brandreth

    gyles brandrethQuatrième de couverture : En cette fin de siècle trépidante, Oscar Wilde, dandy éclairé, virevolte de mondanités en rendez-vous discrets, lorsqu'un drame vient bouleverser sa vie. Tandis qu'il s'apprête à écrire Le Portrait de Dorian Gray, il découvre dans un meublé le corps d'un jeune garçon de sa connaissance. Tout semble indiquer un meurtre rituel. Et, en ami fidèle, Oscar Wilde s'est juré de ne pas trouver le repos tant que justice n'aura pas été faite pour Billy Wood.

    Mon avis : Un roman policier dans la plus grande tradition britannique. J'aime cette ambiance que ces auteurs donnent à leur roman. Une enquête intéressante, avec quelques rebondissements et une fin bien ficelée. Une lecture agréable, sans grandes émotions mais un suspens tout de même bien présent.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   

    Livre lu dans le cadre du WBCC orange.

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Money" (Franz Cimballi, tome 1) de Paul-Loup Sulitzer

    paul-loup sulitzerQuatrième de couverture : Franz Cimballi, héritier d'une énorme fortune, a été dépouillé de tous ses biens et expédié à l'autre bout du monde dans le dénuement le plus total. Il va, avec une fulgurante énergie, tenter de reconstruire un empire et d'abattre l'un après l'autre tous ses ennemis, ceux qui ont trahi son père. Du Kilimandjaro à la mer de Chine, de Londres au Chili, des Bahamas à la vallée de la Mort, dans le monde secret de la finance, à côté des parrains de la Mafia ou croisant la route des émirs, la formidable aventure de Franz Cimballi nous est contée avec un réalisme hallucinant qui laisse le lecteur étourdi, bouleversé, fasciné...
    Money est le roman du monde d'aujourd'hui : celui des "grands" qui, dans l'ombre, tirent les ficelles. C'est le roman vrai de la puissance. Mais c'est aussi l'histoire d'une impossible revanche, et celle d'un amour fou.

    Mon avis : Dans l'ensemble ce fût une lecture fort agréable. L'écriture est entraînante, tout comme les aventures du héros. Ce que j'ai déploré, c'est l'accent important donné par l'auteur aux différentes transactions financières. Elles sont décrites par le menu, avec les termes adéquats, ce qui revient à dire que, pour ma part, je n'y ai pas compris grand chose. Personnellement, je pense que cette profusion de détails à ce sujet n'est pas du tout indispensable, au contraire elle complique la compréhension du roman. C'est dommage, car j'ai envie de connaître la suite des évènements, mais si il faut de nouveau passer par ce genre de prose dans le deuxième tome, je ne suis pas sûre que je vais me lancer à le lire.

    Mon avis -> ♡ ♡ ♡   

    Rendez-vous sur Hellocoton !