Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Pièces de théâtre

  • "Exercices de style" de Raymond Queneau

    raymond queneauQuatrième de couverture : Le narrateur rencontre, dans un autobus, un jeune homme au long cou, coiffé d'un chapeau orné d'une tresse au lieu de ruban. Le jeune homme échange quelques mots assez vifs avec un autre voyageur, puis va s'asseoir à une place libre. Un peu plus tard, le narrateur rencontre le même jeune homme en grande conversation avec un ami qui lui conseille de faire remonter le bouton supérieur de son pardessus.
    Cette brève histoire est racontée quatre-vingt-dix-neuf fois, de quatre-vingt-dix-neuf manières différentes. Mise en image, portée sur la scène des cabarets, elle a connu une fortune extraordinaire. Exercices de style est un des livres les plus populaires de Queneau.


    Mon avis : Un "livre" que je n'ai pas du tout apprécié. Je n'ai pas compris le but de ces exercices de style. Ce n'est même pas comique. J'ai eu l'impression que l'auteur s'est vraiment beaucoup gratté pour trouver nonante-neuf [je suis belge, et je préfère de loin cette manière de prononcer 99 ;-)] façons pour soit disant décrire une scène.
    Lu dans le cadre de mon défi Alphabet 2017, pour la lettre Q, car ce n'est pas facile de trouver des auteurs dont cette lettre est l'initiale. Ce fut, malheureusement, une lecture que j'ai trouvée inutile, lassante et sans intérêt.

    Mon appréciation ->   ♡ ♡  

    Ce roman fait partie de 1 de mes défis : lecture pour la lettre Q de mon défi Alphabet 2017  

    kim zupan raymond queneau

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "La Tête des autres" de Marcel Aymé

    marcel ayméQuatrième de couverture : Le procureur Maillard rentre chez lui tout content d'avoir obtenu la tête d'un accusé. Sa femme, ses amis, Roberte sa maîtresse, épouse du procureur Bertolier, se réjouissent de son succès. Celui-ci d'ailleurs s'écrie : "Dites donc, Maillard, c'est votre troisième tête. Pensez-y bien, mon cher. Votre troisième tête. À trente-sept ans, c'est joli."
    Mais, coup de théâtre : le condamné à mort s'est échappé et surgit au milieu de la charmante réunion. De plus, il reconnaît en Roberte la femme avec laquelle il a passé la nuit du crime pour lequel on l'a jugé. Roberte ne peut nier...
    Humour et truculence du ton, réalisme incisif des analyses, sont les caractéristiques les plus évidentes de cette célèbre comédie satirique qui pourfend la Justice et ses servants.
    La Tête des autres, pièce en quatre actes, a été présentée pour la première fois à Paris, au Théâtre de l'Atelier, le 15 février 1952.

    Mon avis : Bizarrement les pièces de théâtre ne font pas partie de mes lectures habituelles et pourtant c'est un genre que j'apprécie à chaque fois que j'en lis une. Celle-ci est drôle mais a aussi la capacité de faire réfléchir sur la société et le système de la justice qui la régit. Nous sommes en France pendant les années 50 et la peine de mort est toujours d'application... Sous des airs comiques, les protagonistes se livrent à un plaidoyer qui ne fait pas briller la justice. Et pourtant, toujours à l'heure actuelle, cette justice est décriée mais elle est aussi toujours intouchable. Cette pièce de théâtre est une jolie façon d'ouvrir les débats à ce sujet.

    Ce que j'ai aimé : le thème de la pièce et sa mise en forme.
    Ce que j'ai moins aimé : le dénouement entre l'accusé innocent et Roberte sa maîtresse d'un jour...

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Rendez-vous sur Hellocoton !