Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Cath-alogue livresque - Page 9

  • Ça me parle... #56 : Patricia Wentworth

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)

     

    "- Le connaissiez-vous ? Je suppose que oui, n'est-ce pas ? Était-ce le genre de type à se suicider ? Drôle d'endroit pour faire ça, une église, non ?
    Bush hocha de nouveau la tête et rejeta une bêche pleine.
    - Je doute qu'il existe plusieurs genres de types, répondit-il sobrement. N'importe qui peut en arriver là si on le pousse.
    - Qu'est-ce qui vous fait dire que Mr Harsch était soumis à une pression quelconque ?
    Bush se redressa.
    - J'vous d'mande pardon, mais j'ai pas dit ça. On peut pousser à bout n'importe qui jusqu'à ce qu'il perde les pédales. J'ai vu une voiture descendre Penny Hill à fond de train quand J'étais gosse - les freins qui avaient lâché, d'après ce qu'on a dit - elle s'est écrasée contre un gros orme de la haie. Je suppose que c'est exactement ce qui se passe quand un type se suicide - les freins lâchent et il perd le contrôle, comme en voiture."

    patricia wentworth

    (p.53)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #69

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 30 juillet au 6 août 2017) :

    • "Le dernier Parrain" de Mario Puzo

    Le dernier parrain.jpg

     Ce que je lis actuellement :

    • "Nord et Sud" d'Elizabeth Gaskell
    • "L'art et le Chat" de Philippe Geluck

    Nord et Sud.jpg   L'art et le Chat.jpg

    Je poursuivrai avec : 

    • "La chute du Gouverneur" (The walking dead, tome 3) de Jay Bonansinga et Robert Kirkman
    • "Le Tumi timide" (Bob et Bobette, tome 199) de Willy Vandersteen

    La chute du Gouverneur.jpg   willy vandersteen, elizabeth gaskell, mario puzo, philippe geluck, henning mankell, georges simenon, jay bonansinga, robert kirkman

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #68

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 24 au 30 juillet 2017) :

    • "La route de Woodbury" (The walking dead, tome 2) de Robert Kirkman et Jay Bonansinga
    • "Feux rouges" de Georges Simenon
    • "Meurtriers sans visage" (Commissaire Kurt Wallander, tome 1) de Henning Mankell

    La route de Woodbury.jpg   Feux rouges.jpg   Meurtriers sans visage.jpg

     Ce que je lis actuellement :

    • "Le dernier Parrain" de Mario Puzo
    • "L'art et le Chat" de Philippe Geluck

    Le dernier parrain.jpg   L'art et le Chat.jpg

    Je poursuivrai avec : 

    • "Nord et Sud" d'Elizabeth Gaskell
    • "Le Tumi timide" (Bob et Bobette, tome 199) de Willy Vandersteen

    willy vandersteen, elizabeth gaskell, mario puzo, philippe geluck, henning mankell, georges simenon, jay bonansinga, robert kirkman   willy vandersteen, elizabeth gaskell, mario puzo, philippe geluck, henning mankell, georges simenon, jay bonansinga, robert kirkman

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Meurtriers sans visage" (Commissaire Kurt Wallander, tome 1) de Henning Mankell

    henning mankellQuatrième de couverture : Dans une ferme isolée de Suède, un couple de paysans retraités est sauvagement assassiné. Avant de mourir, la vieille femme murmure un mot : "étranger". Il n'en faut pas plus pour provoquer une vague de violence contre les demandeurs d'asile de la région. Le commissaire Wallander va devoir agir vite, sans tomber dans le piège de la xénophobie ambiante qui brouille les pistes....

    Mon avis : Je suis une adepte des auteurs scandinaves, je me devais donc de lire les aventures du célèbre commissaire Wallander. Cette histoire m'a plu mais sans plus. J'avoue avoir comparé tout au long de ma lecture le commissaire Wallander avec mon chouchou le commissaire Erlendur. Je n'ai pas retrouvé le même engouement pour le héros suédois comme je peux l'avoir pour le héros islandais. Tout comme le style de l'auteur, la plume islandaise de monsieur Indriðason me plaît mieux. Ce fût tout de même une lecture agréable, lue vite grâce au suspens et aux retournements de situations qui sont bien présents. Je lirai certainement les opus suivants des enquêtes de Wallander car tout comme Erlendur, on suit sa vie personnelle et c'est quelque chose que j'apprécie lorsque je lis ce genre de séries.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Ça me parle... #55 : Carrie Adams

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)


    "Voilà ce que j'ai appris, dit Ben en ouvrant un sac de chips. Le mariage te donne une protection invisible face au monde. Tu disposes d'un punching-ball quand tu en as besoin. D'un complice s'il t'en faut un. D'un amant à dispo. D'un soutien permanent. Le plus compliqué, c'est de ne pas perdre de vue que la personne en question t'apporte tout ça en permanence. Tu en arrives à penser que tu ne le dois qu'à toi-même. Que tu es l'unique pourvoyeur de tous ces bienfaits. En conséquence, tu finis par en avoir marre des exigences de ton partenaire, du coût de ces services. La loyauté, le respect, la fidélité. Changer les ampoules quand tu te satisfaits très bien de vivre dans le noir. Le plus dur, garder le sens de l'humour. La rancœur s'installe peu à peu. La lassitude. La sensation qu'il te manque quelque chose alors qu'en fait tu as tout. C'est juste que tu ne t'en rends plus compte."

    carrie adams

    (p.192)

    Rendez-vous sur Hellocoton !