Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Cath-alogue livresque - Page 5

  • "Juin" (Calendar girl, tome 6) d'Audrey Carlan

    audrey carlanQuatrième de couverture : Voilà Mia dans la capitale, Washington DC. Elle n'est pas très enthousiaste sur sa mission du mois, puisqu'elle doit jouer la compagne de Warren Shipley, un homme âgé et surtout l'un des plus riches businessmans des États-Unis. Elle doit lui servir de faire valoir vis-à-vis des hommes d'affaires qu'il veut approcher.
    Mais elle va vite changer d'avis lorsqu'elle est accueillie par Aaron Shipley le fils de Warren.
    Aaron est non seulement irrésistible physiquement, raffiné, mais aussi le plus jeune sénateur des États-Unis. À trente-cinq ans, il est riche comme Crésus, célibataire, et fait les couvertures de tous les magazines du pays.
    Mia, qui pensait que la politique était un monde ennuyeux, va s'apercevoir qu'il n'y a rien de plus excitant que la démocratie. Et, pourtant, il va lui falloir beaucoup de force et de courage pour surmonter de bien tristes événements. Heureusement, elle sera bien entourée...

    Mon avis : Encore un tome dans lequel Mia m'a horripilée. Son côté entremetteuse devient lourd, depuis plusieurs tomes on n'y échappe pas. Une fois, ok, ça peut être sympa, mais à chaque tome, c'est bon, le côté bon samaritain qui ne s'occupe pas de ses affaires, style faites ce que je dis mais pas ce que je fais, m'énerve. De nouveau les questionnement incessants à propos de Wes, m'agacent encore et toujours. À part cela, l'histoire de ce tome est plutôt sympa. Les héros sont moins charismatiques mais attachants,Warren et Kathleen sont les gentils. Le rôle du méchant est donné au fils de Warren. Et les sauveurs sont les anciens "clients" de Mia, Mason et Taï, qui donnent un brin d'amour et de compassion aux aventures de notre escort. Un tome moyen, sans grande émotion.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Après la guerre, si tout va bien" d'Olivia Manning

    olivia manningQuatrième de couverture : Septembre 1939. Dans l'Orient-Express, Guy Pringle, professeur d'anglais à l'université de Bucarest, regagne la Roumanie en compagnie de Harriet. Mariés trop vite, comme tant d'autres à cette époque, pour "se tenir chaud dans un monde sans avenir", ils se connaissent à peine. Leur couple de fortune, pris dans la tourmente qui secoue l'Europe, va se déchirer sur fond d'Histoire, coincé loin de chez lui dans un pays étranger certes anglophile, mais qui devient peu à peu hostile. Harriet découvre l'homme qu'elle a épousé. Elle le croyait fort, c'est elle qui l'est, et il le faut bien pour vivre dans cet univers peuplé d'exilés, de réfugiés, de Juifs roumains persécutés, de diplomates, d'universitaires, d'espions réels ou supposés, de princes russes désargentés, tous personnages pittoresques ou sinistres qui, malgré la menace d'une invasion allemande imminente, ne songent qu'à préserver leurs prérogatives en fomentant de petites guerres tribales quand l'Europe est à feu et à sang.

    Mon avis : J'ai commencé ce bouquin avec beaucoup d'enthousiasme. Un livre sur la seconde guerre mondiale est pour moi une valeur plus ou moins sûre, qui plus est selon un point de vue tout à fait nouveau pour moi, puisque la Roumanie est à l'honneur. Malheureusement j'ai déchanté petit à petit, tout au long de ma lecture pour finir désabusée par le dénouement qui n'en n'est pas un. À moins que ce roman n'ait une suite, je ne comprends pas le pourquoi d'une fin aussi plate. L'écriture est agréable, mais le fond de l'histoire s'amincit au fil des pages, il perd de sa consistance et de son attrait. Une petite déception mais j'ai quand même apprécié cette lecture pour les informations que j'ai apprises sur un sujet qui m'intéresse beaucoup.

    Mon appréciation -> ♡ ♡    

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Le cœur" (Il était une fois la vie, tome 7) d'Albert Barillé

    albert barilléQuatrième de couverture : Le cœur est l'organe moteur de notre corps. La vie dépend directement de son bon fonctionnement. C'est pourquoi nous lui consacrons la totalité de notre 4ème volume. Tu vas pouvoir ici l'étudier de l'intérieur, afin de comprendre parfaitement sa structure, ses différentes parties, et la façon dont il fonctionne.

    Mon avis : Quelle petite machine magnifique qu'est notre moteur ! Une bien belle mise à l'honneur de notre organe phare que ce tome qui lui est dédié. Entre explications et mises en garde, le cœur est "décortiqué" pour bien nous faire prendre conscience de son importance et du fait que nous n'en avons qu'un et que donc il est plus que très précieux.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡   

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #77

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 31 octobre au 5 novembre 2017) :

    • "Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles" de Gyles Brandreth
    • "Mai" (Calendar girl, tome 5) d'Audrey Carlan
    • "Catherine de Médicis" (Ils ont fait l'Histoire, tome 11) de Mathieu Gabella et Paolo Martinello

      Oscar Wilde et le meurtre uax chandelles.jpg   Calendar girl, T.5.jpg   Catherine de Médicis.jpg

     Ce que je lis actuellement :

    • "Après la guerre, si tout va bien" d'Olivia Manning
    • "Golden Gate" (Largo Winch, tome 11) de Jean Van Hamme et Philippe Francq

      Après la guerre, si tout va bien.gif   Largo Winch, T.11.jpg

    Je poursuivrai avec :

    • "Juin" (Calendar girl, tome 6) d'Audrey Carlan
    • "Carnet de Bill" (Boule et Bill, tome 13) de Jean Roba

      Calendar girl, T.6.jpg   Boule et Bill, T.13.jpg

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Oscar Wilde et le meurtre aux chandelles" de Gyles Brandreth

    gyles brandrethQuatrième de couverture : En cette fin de siècle trépidante, Oscar Wilde, dandy éclairé, virevolte de mondanités en rendez-vous discrets, lorsqu'un drame vient bouleverser sa vie. Tandis qu'il s'apprête à écrire Le Portrait de Dorian Gray, il découvre dans un meublé le corps d'un jeune garçon de sa connaissance. Tout semble indiquer un meurtre rituel. Et, en ami fidèle, Oscar Wilde s'est juré de ne pas trouver le repos tant que justice n'aura pas été faite pour Billy Wood.

    Mon avis : Un roman policier dans la plus grande tradition britannique. J'aime cette ambiance que ces auteurs donnent à leur roman. Une enquête intéressante, avec quelques rebondissements et une fin bien ficelée. Une lecture agréable, sans grandes émotions mais un suspens tout de même bien présent.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   

    Livre lu dans le cadre du WBCC orange.

    Rendez-vous sur Hellocoton !