Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Cath-alogue livresque - Page 5

  • Ça me parle... #42 : Jonas Jonasson

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)


    "...Le problème avec la politique c'est qu'elle n'était pas seulement inutile, elle était aussi parfois inutilement compliquée."

    jonas jonasson

    (p.466)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Le dernier amour du président" d'Andreï Kourkov

    andreï kourkovQuatrième de couverture : Président de la République d'Ukraine ? Rien de ne prédispose Sergueï Bounine à occuper ce poste. Son imprévisible ascension, dénuée de coups bas et d'ambition personnelle, se fait presque malgré lui. De la fenêtre de sa salle de bains, son point d'observation préféré, il se remémore le passé : les années de jeunesse à la sauce communiste, un frère jumeau pas si fou que ça, une mère préoccupée d'arrangements avec le système, le vieux David Isaakovitch amoureux de sa cabane sur une île au milieu du Dniepr... Et maintenant, il lui faut affronter le post-communisme, la greffe d'un nouveau cœur et tous ceux qui rêvent de l'empoisonner... Un roman prémonitoire.

    Mon avis : J'ai choisi ce roman dans le cadre de ma coupe d'Europe livresque, pour l'Ukraine. Ce fût une lecture très agréable même si un peu entachée à certains moments par mon manque de connaissances tant géographiques, qu'historiques de ce côté de l'Europe.
    J'ai beaucoup aimé la façon dont l'auteur à diviser l'histoire de son héros en 3 partie, sa jeunesse (années 80-90), son élévation au sien de la politique ukrainienne (années 2000) et sa fonction de président (à partir de 2015). Chaque chapitre (assez court) raconte l'histoire de Sergueï à une époque, et au chapitre suivant on passe à l'époque suivante et ainsi de suite. Cette façon de compartimenter l'histoire est attrayante car elle permet de ne pas avoir un récit monotone. L'écriture est aussi très agréable, fluide, les dialogues et les descriptions se partagent le récit. Tout cela me donne très envie de découvrir d'autres romans de cet auteur, notamment "Le pingouin" qui semble avoir fait sa renommée internationale.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Ce roman fait partie de 2 de mes défis : lecture pour la lettre K de mon défi Alphabet 2017 et pour l'Ukraine de ma Coupe d'Europe livresque 2016.

    ABC.jpg   K.jpg

    Coupe d'Europe 2016.jpg   andreï kourkov

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • C'est lundi ! Que lisez-vous ? #49

    didier van cauwelaert,christophe cazenove,hervé richez,yrgane ramon,sérgio rodrigues,denis-pierre filippi,marie favereau,manuel garcia,chimamanda ngozi adichie,pierre christin,annie goetzinger

    "C'est lundi ! Que lisez-vous ?" est un rendez-vous hebdomadaire blogo-livresque proposé par Galleane

    Ce que j'ai lu la semaine dernière (du 16 au 22 janvier 2017) :

    • "Le silence d'une femme" de Paullina Simons
    • "Mon chien stupide" de John Fante
    • "Congo Inc, ; le testament de Bismarck" d'In Koli Jean Bofane
    • "Cath & son chat" (tome 3) de Christophe Cazenove, Hervé Richez et Yrgane Ramon

    Le silence d'une femme.jpg   Mon chien stupide.jpg   Congo Inc..jpg   Cath & son chat, T.3.jpg

     Ce que je lis actuellement :

    • "Le dernier amour du président" d'Andreï Kourkov
    • "60 gags de Boule et Bill" (tome 4) de Jean Roba

    Le dernier amour du président.jpg   Boule et Bill, T.4.jpg

    Je poursuivrai avec

    • "Pourquoi pas nous ?" de Patrick Cauvin
    • "L'héritier" (Largo Winch, tome 1) de Philippe Francq et Jean Van Hamme

    Pourquoi pas nous.jpg   Largo Winch, T.1.jpg

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Congo Inc. Le testament de Bismarck" d'In Koli Jean Bofane

    in koli jean bofaneQuatrième de couverture : Depuis qu'il a découvert l'Internet et la mondialisation, le jeune Isookanga, Pygmée ekonda , n'a plus qu'un objectif : planter là les cases, les traditions, les ancêtres et la forêt millénaire pour aller faire du business à Kinshasa. Il débarque donc un matin dans la capitale, trouve l'hospitalité auprès des enfants des rues et s'associe avec un Chinois qui fait commerce de sachets d'eau potable. L'avenir est à lui !
    Pendant ce temps, à Kinshasa et ailleurs, le monde tourne moyennement rond : des seigneurs de guerre désoeuvrés aux pasteurs vénaux, des conseils d'administration des multinationales aux allées du Grand Marché, les hommes ne cessent d'offrir des preuves de leur concupiscence, de leur violence, de leur bêtise et de leur cynisme.
    Qui sauvera le Congo, spolié par l'extérieur, pourri de l'intérieur ? L'innocence et les rêves, les projets et la solidarité. La littérature, bien sûr, quand elle est comme ici servie par un humour caustique, une lucidité implacable et une détermination sans faille.

    Mon avis : Un roman reçu avec la book-box Exploratology. Un concept que j'aime car il me permet de connaître des livres sortant des sentiers battus. Et c'est bien le cas dans ce cas. Me voilà projetée en Afrique, au Congo (pays qui fait partie de l'histoire de mon petit pays). Des héros plein de rêves et d'énergie dans un pays qui se cherche et peine à se trouver.
    Une histoire que j'ai appréciée de par son rythme bien cadencé. Une écriture qui sort un peu du commun, des termes sentant le soleil africain.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   ♡

    Ce roman fait partie de 2 de mes défis : lecture pour la lettre B de mon défi Alphabet 2017

    ABC.jpg   in koli jean bofane

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Ça me parle... #41 : Christopher Paolini

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)


    "...Tout dépend de la manière dont on envisage le monde. Les devins s'expriment par énigmes qu'il n'est pas simple d'élucider. Dans mon expérience, leurs prévisions sont une entrave à la paix de l'âme. Si tu veux être heureux, Eragon, ne te préoccupe ni de l'avenir ni de ce sur quoi tu n'as aucun contrôle. Concentre-toi sur le présent et sur ce que tu peux changer."

    christopher paolini

    (p.672)

    Rendez-vous sur Hellocoton !