Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Auteurs Islandais

  • "Étranges rivages" (Commissaire Erlendur Sveinsson, tome 11) d'Arnaldur Indriðason

    arnaldur indriðasonQuatrième de couverture : Erlendur est de retour ! Parti en vacances sur les terres de son enfance dans les régions sauvages des fjords de l'est, le commissaire est hanté par le passé. Le sien et celui des affaires restées sans réponse. Dans cette région, bien des années auparavant, se sont déroulés des événements sinistres. Un groupe de soldats anglais s'est perdu dans ces montagnes pendant une tempête. Certains ont réussis à regagner la ville, d'autres pas. Cette même nuit, au même endroit, une jeune femme a disparu et n'a jamais été retrouvée. Cette histoire excite la curiosité d'Erlendur, qui va fouiller le passé pour trouver coûte que coûte ce qui est arrivé...
    C'est un commissaire au mieux de sa forme que nous retrouvons ici !

    Mon avis : Ce tome est entièrement consacré à Erlendur. Exit Reikjavik et ses crimes, exit ses enfants et leurs problèmes, exit ses collègues, Erlendur fait le point et vit en loup solitaire dans la maison de son enfance devenue une masure délabrée au milieu de la rude nature islandaise. Ayant le sang de l'enquêteur qui coule dans ses veines et en parcourant les campagnes et interrogeant la population très peu loquace de ces contrées pour avoir des renseignements sur la disparition de son petit frère, il déterre une vieille histoire et se fait fort de résoudre cette énigme. Un tome très islandais où la nature tient un des rôle principal et où Erlendur montre un visage plus empathique. Tout cela écrit avec cette plume claire et simple d'Arnaldur Indriðason dont je suis vraiment fan.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

  • "La muraille de lave" (Erlendur Sveinsson : tome 10) d'Arnaldur Indriðason

    La muraille de lave.jpgQuatrième de couverture : Le commissaire Erlendur est parti en vacances sur les lieux de son enfance et il a disparu, mais son équipe continue à travailler. Tandis que Elinborg, la fine cuisinière, s’occupe d’une affaire de viol (La Rivière noire), Sigurdur Oli, le moderne formé aux États-Unis, reconnaît par hasard dans la rue l’un des témoins de l’affaire de pédophilie en partie résolue dans La Voix. Ce même jour, un ami lui demande d’aider un couple de cadres qui, pratiquant l’échangisme, fait l’objet d’un chantage. Troublé par ses problèmes de nouveau divorcé, Sigurdur Oli va cependant aller jusqu’au bout d’une histoire qui lui révèle la cupidité qui s’est emparée de la société islandaise avec l’expansion mondiale des modèles financiers.

    Mon avis : Alors que dans l'opus précédant nous étions en compagnie d'Elinborg, dans celui-ci nous suivons le 2ème coéquipier d'Erlendur, Sigurdur Oli. Ces 2 romans nous permettent de mieux faire connaissance avec ces flics très différents de caractère, ce qui les amènent à faire leurs enquêtes différemment aussi. Et sans la présence d'Erlendur, ils ont la liberté de les traiter comme bon leur semble.
    Sigurdur Oli, est le dandy de la bande. Physique agréable, athlétique, ayant fait ses études aux USA et ayant depuis un attrait très souligné pour ce pays, il est aussi assez froid et ce autant dans sa vie professionnelle que dans sa vie personnelle. Mais ce tome nous permet de le découvrir un peu plus pour faire apparaître que cette froideur est une belle carapace... 
    En dehors de la découverte plus approfondie de Sigurdur Oli, l'enquête est très agréable à lire. Elle est menée tambour battant par notre flic "froid" et des rebondissements apparaissent régulièrement, remettant en question les théories et les investigations de Sigurdur Oli.
    Bien vite le prochain tome, car on commence tout doucement à s'inquiéter pour Erlendur qui ne donne aucun signe de vie à personne... 

    Ma note -> J J J J J J