Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

Auteurs Français

  • "Tarendol" de René Barjavel

    rené barjavelRésumé : Milon-des-Tourdres se trouve au nord-est du Ventoux, au centre d'une région demi-montagneuse, pauvre par nature et encore appauvrie par l'occupation allemande. Cela n'empêche pas la vie de continuer. Dans le potager du collège, les fraises ont mûri : c'est au retour d'une razzia nocturne que Jean Tarendol aperçoit par une fenêtre de l'école des filles celles qui sera "son présent et son lendemain", Marie.
    Il deviendra architecte et il l'épousera, c'est décidé, mais leur idylle débute en 1943. Une farce qui tourne mal, son auteur qui veut se venger d'avoir été chassé du collège par ses condisciples et voilà tout bouleversé. Une lettre anonyme avertit les parents de Marie, dénonce Tarendol et ses camarades à la Gestapo. Il faut se séparer, fuir. Après des retrouvailles dans un village perdu en montagne, Jean se rend à Paris pour étudier.
    L'argent nécessaire, il le gagnera comme correcteur dans une imprimerie. Le mariage avec Marie recule dans des lointains hérissés de difficultés. Mais la vie et la guerre, plus pressées, roulent les deux jeunes gens dans leurs flots tumultueux. Un seul surnagera.

    Mon avis : C'est une jolie histoire, très romantique sur fond de guerre. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur et ses incursions pour expliquer ses ressentis. J'ai moins aimé la fin, prévisible et sur un ton tragique qui dénotait par rapport au reste du roman.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   ♡

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Ça me parle... #44 : Luis de la Higuera

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)


    "- Je ne vous parle pas de l'Église en tant qu'institution, je vous parle de la Foi. La croyance des gens n'est-elle pas respectable ?
    - Et la mienne ? Est-elle respectée ? Car sachez pour votre gouverne que prétendre que je ne crois pas en Dieu est un contresens. Il serait plus correct de dire que je crois que Dieu n'existe pas. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose. Ne pas croire en Dieu suppose déjà qu'il existe. C'est comme pour le terme athée. Et comme ni vous ni moi ni personne ne peut prouver son existence, croire qu'il n'existe pas est donc aussi une question de Foi."

    Les Mécréants.jpg

    (p.190)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Pourquoi pas nous ?" de Patrick Cauvin

    Pourquoi pas nous.jpgRésumé : Jacqueline Puisset. Célibataire. 40 ans. Libraire à Perpignan. Cultivée. Dotée d'un strabisme divergent qui donne un air rêveur. S'occupe d'un ciné-club et du troisième âge. Vie amoureuse : néant.
    Philippe Lipinsky. Catcheur. Nom de ring : Mephisto KING. 125 kilos. Vit à Montmartre. Pratique l'aquarelle. Également célibataire. Bon fils. Vie amoureuse : néant.
    Signe particulier commun : ils se considèrent laids. Jacqueline et Philippe étaient faits pour la solitude. Patrick Cauvin les réunit. Jamais personne avant lui n'avait abordé un tel sujet avec une telle tendresse, avec autant d'humour, de délicatesse et d'émotion.

    Mon avis : Un livre doudou. Tout dans ce livre évoque le calme et la tendresse. Les personnages sont attachants de Jacqueline à Philippe en passant par la sœur de Jacqueline, les enfants, la vendeuse, les clients de la librairie, le beau-frère, la fille des cousins... De l'humour tout doux, qui ne fait pas se tordre de rire met qui met un sourire sur votre visage qui ne s'efface pas durant les 300 pages.
    Patrick Cauvin est un de mes auteurs francophones préférés, et il en faudra beaucoup pour le sortir de ma liste !

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Ce roman fait partie de 2 de mes défis : lecture pour la lettre C de mon défi Alphabet 2017 et le Weekly Colour Challenge : blanc

    ABC.jpg   patrick cauvin

    patrick cauvin   patrick cauvin

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Les diamants fondent au soleil" (Agence Hardy, tome 7) de Pierre Christin et Annie Goetzinger

    annie goetzinger, pierre christinQuatrième de couverture : Quittant sa modeste agence de détectives de Passage du Rendez-Vous dans le XIIème arrondissement, Édith Hardy se rend dans les beaux quartiers. Très précisément place Vendôme, où l'accueille le patron de la prestigieuse joaillerie Pérouge. Celui-ci souhaite la voir enquêter sur la réapparition surprise d'un rubis ayant disparu en même temps que tous les autres bijoux des Lévy-Sanders, grande famille juive de collectionneurs mélomanes, totalement exterminée durant la tourmente nazie.
    Pourquoi la maison Pérouge fait-elle appel à elle ? Parce que, en d'autres temps, le mari d'Édith, disparu lui aussi depuis, a été chargé des intérêts de la famille Lévy-Sander. Et parce que c'est une affaire qui va nécessiter un certain doigté. Car c'est un artisan travaillant pour la joaillerie qui a récupéré cette pierre superbe qu'on lui a confiée pour la faire ressertir. Mais, lui aussi rescapé d'un lourd passé, il refuse d'indiquer sa provenance. À Édith de jouer...
    Son enquête va l'emmener des ateliers d'orfèvres de la rue de Châteaudun aux dépôts de brocante qui jouxtent alors l'immense bidonville de Nanterre, de Puteaux à Neuilly en passant par l'Algérie, encore française, où Victor, son jeune assistant, va tenter de retrouver sa fiancée disparue.

    Mon avis : J'ai commencé cette série avec beaucoup d'enthousiasme et je la termine avec beaucoup de déception. J'ai trouvé l'intrigue de ce dernier tome assez fade et les dessins ont l'air bâclés, ils n'ont plus le charme, les détails et les jolies couleurs du début.
    Dommage de finir sur ce sentiment, je me souviendrai avec plaisir de l'ambiance des années 50 si bien retranscrites des albums du début.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Regarde, nos chemins se sont fermés" de Françoise Xenakis

    françoise xenakisQuatrième de couverture : Un jour d'été, l'époux, l'ami depuis plus de cinquante ans, se perd et ne retrouve plus la sente qu'il a tracée dans les montagnes de Corse. C'est le début, à travers la maladie, d'un isolement et d'un silence qui l'excluent peu à peu de toute vie. Une femme raconte ses appels de nuit chez les pompiers, le service d'urgence de l'hôpital où les médecins le soignent du mieux qu'ils savent et où errent, entre les brancards des grands malades, les excités, les clochards, les rejetés de partout.
    Au long de ce récit si pudique et si sincère, Françoise Xenakis exprime une infinie tendresse, une immense compassion pour tous ces meurtris. Grâce à ses mots aigus et son humour inébranlable, on rit, on s'énerve, on est outré, attendri, bouleversé.
    Un chant d'amour offert à l'homme malade, mais aussi à ces médecins et infirmiers qui, dans le ventre de cet hôpital hors d'âge, s'usent, jours après nuits, à sauver le patient qui souffre, à sourire à un trop perdu...

    Mon avis : Un livre écrit avec beaucoup d'amour, qui évoque une histoire qui, malheureusement, est le lot de beaucoup de couples et familles. L'amour entre l'auteur et son mari est très beau, très fort et très solide. Le style de l'auteure rend bien toute cette tendresse qui accompagne le long chemin de la maladie. L'hommage aux personnel de santé est aussi apprécié et appréciable. J'avoue que ce genre de lecture n'est pas mon genre favori, mais cette histoire est jolie même si elle est empreinte de tristesse et de souffrances. Il y a quelques moments redondants, notamment les scènes se passant aux urgences, mais c'est la réalité. Tout qui a du vivre des moments difficiles et fréquenter un hôpital quotidiennement ou régulièrement pendant un laps de temps assez long, sait que c'est la triste et même dure réalité.
    Un roman choisi uniquement pour mon défi Alphabet car les auteurs ayant la lettre X comme initiale de leur nom ne sont pas légions. Mais c'est une lecture que je ne regrette pas.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡  ♡ ♡

    Ce roman fait partie de 1 de mes défis : lecture pour la lettre X de mon défi Alphabet 2016.

    françoise xenakis   françoise xenakis

    Rendez-vous sur Hellocoton !