Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Auteurs Français

  • "Les rivaux de Painful Gulch" (Lucky Luke, tome 19) de Morris et René Goscinny

    morris, rené goscinnySynopsis : Dans la ville de Painful Gulch, les familles O'Timmins (à gros nez rouge) et O'Hara (à grandes oreilles) se font la guerre depuis des dizaines d'années, et ne savent même plus pourquoi. Lucky Luke est nommé maire de la ville pour tenter de résoudre ce problème.
    Lucky Luke essaie de réconcilier les deux familles grâce à une grande fête avec des concours où tout est programmé pour que seuls les O'Timmins et les O'Hara gagnent. Mais cette fête se conclut en pugilat. Lucky Luke décide finalement de mettre les hommes des deux familles en prison jusqu'à ce qu'ils décident à faire la paix. Les femmes des deux familles qui en ont assez de cette guerre accélèrent le rapprochement. Painful Gulch connaît enfin la paix. (Source : Wikipedia)

    Mon avis : Cet album de Lucky Luke est gai et très sympa. Il y a beaucoup de gags et de quiproquos très bien amenés. Les personnages rendent l'histoire crédible et surtout amènent la dose d'humour qu'il faut. Lucky Luke en bon justicier fait son "travail" sans avoir à trop jouer de la gâchette.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡  

  • "Cath et son chat" (tome 4) de Christophe Cazenove, Hervé Richez et Yrgane Ramon

    christophe cazenove, hervé richez, yrgane ramonRésumé de l'éditeur : Ça déménage chez Cath et son papa ! Non pas parce que le chat Sushi a une nouvelle crise d'excitation ultime ou parce qu'il rameute tous ses copains du quartier à la maison... mais parce que Cath et son papa déménagent pour de bon !
    Nouveau quartier, nouvelle maison, et surtout un tout nouveau territoire pour Sushi. On a coutume de dire que les chats n'aiment pas le changement. Sushi, lui, c'est quand ça ne bouge pas qu'il s'ennuie... et il ne s'ennuie jamais !

    Mon avis : Un album que j'ai trouvé un peu moins bon que les autres. Les gags sont moins soutenus, moins originaux. Mais ce fût quant même un plaisir de lire cet opus.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • Ça me parle... #44 : Luis de la Higuera

    "Ça me parle..." c'est : Tous les mercredis, une petite (ou grande) citation glanée au fil de mes lectures, qui me parle et qui vous parlera peut-être :-)


    "- Je ne vous parle pas de l'Église en tant qu'institution, je vous parle de la Foi. La croyance des gens n'est-elle pas respectable ?
    - Et la mienne ? Est-elle respectée ? Car sachez pour votre gouverne que prétendre que je ne crois pas en Dieu est un contresens. Il serait plus correct de dire que je crois que Dieu n'existe pas. Ce qui n'est pas tout à fait la même chose. Ne pas croire en Dieu suppose déjà qu'il existe. C'est comme pour le terme athée. Et comme ni vous ni moi ni personne ne peut prouver son existence, croire qu'il n'existe pas est donc aussi une question de Foi."

    Les Mécréants.jpg

    (p.190)

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Tarendol" de René Barjavel

    rené barjavelRésumé : Milon-des-Tourdres se trouve au nord-est du Ventoux, au centre d'une région demi-montagneuse, pauvre par nature et encore appauvrie par l'occupation allemande. Cela n'empêche pas la vie de continuer. Dans le potager du collège, les fraises ont mûri : c'est au retour d'une razzia nocturne que Jean Tarendol aperçoit par une fenêtre de l'école des filles celles qui sera "son présent et son lendemain", Marie.
    Il deviendra architecte et il l'épousera, c'est décidé, mais leur idylle débute en 1943. Une farce qui tourne mal, son auteur qui veut se venger d'avoir été chassé du collège par ses condisciples et voilà tout bouleversé. Une lettre anonyme avertit les parents de Marie, dénonce Tarendol et ses camarades à la Gestapo. Il faut se séparer, fuir. Après des retrouvailles dans un village perdu en montagne, Jean se rend à Paris pour étudier.
    L'argent nécessaire, il le gagnera comme correcteur dans une imprimerie. Le mariage avec Marie recule dans des lointains hérissés de difficultés. Mais la vie et la guerre, plus pressées, roulent les deux jeunes gens dans leurs flots tumultueux. Un seul surnagera.

    Mon avis : C'est une jolie histoire, très romantique sur fond de guerre. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteur et ses incursions pour expliquer ses ressentis. J'ai moins aimé la fin, prévisible et sur un ton tragique qui dénotait par rapport au reste du roman.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   ♡

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Pourquoi pas nous ?" de Patrick Cauvin

    Pourquoi pas nous.jpgRésumé : Jacqueline Puisset. Célibataire. 40 ans. Libraire à Perpignan. Cultivée. Dotée d'un strabisme divergent qui donne un air rêveur. S'occupe d'un ciné-club et du troisième âge. Vie amoureuse : néant.
    Philippe Lipinsky. Catcheur. Nom de ring : Mephisto KING. 125 kilos. Vit à Montmartre. Pratique l'aquarelle. Également célibataire. Bon fils. Vie amoureuse : néant.
    Signe particulier commun : ils se considèrent laids. Jacqueline et Philippe étaient faits pour la solitude. Patrick Cauvin les réunit. Jamais personne avant lui n'avait abordé un tel sujet avec une telle tendresse, avec autant d'humour, de délicatesse et d'émotion.

    Mon avis : Un livre doudou. Tout dans ce livre évoque le calme et la tendresse. Les personnages sont attachants de Jacqueline à Philippe en passant par la sœur de Jacqueline, les enfants, la vendeuse, les clients de la librairie, le beau-frère, la fille des cousins... De l'humour tout doux, qui ne fait pas se tordre de rire met qui met un sourire sur votre visage qui ne s'efface pas durant les 300 pages.
    Patrick Cauvin est un de mes auteurs francophones préférés, et il en faudra beaucoup pour le sortir de ma liste !

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Ce roman fait partie de 2 de mes défis : lecture pour la lettre C de mon défi Alphabet 2017 et le Weekly Colour Challenge : blanc

    ABC.jpg   patrick cauvin

    patrick cauvin   patrick cauvin

    Rendez-vous sur Hellocoton !