Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Romans - Page 4

  • "Meurtriers sans visage" (Commissaire Kurt Wallander, tome 1) de Henning Mankell

    henning mankellQuatrième de couverture : Dans une ferme isolée de Suède, un couple de paysans retraités est sauvagement assassiné. Avant de mourir, la vieille femme murmure un mot : "étranger". Il n'en faut pas plus pour provoquer une vague de violence contre les demandeurs d'asile de la région. Le commissaire Wallander va devoir agir vite, sans tomber dans le piège de la xénophobie ambiante qui brouille les pistes....

    Mon avis : Je suis une adepte des auteurs scandinaves, je me devais donc de lire les aventures du célèbre commissaire Wallander. Cette histoire m'a plu mais sans plus. J'avoue avoir comparé tout au long de ma lecture le commissaire Wallander avec mon chouchou le commissaire Erlendur. Je n'ai pas retrouvé le même engouement pour le héros suédois comme je peux l'avoir pour le héros islandais. Tout comme le style de l'auteur, la plume islandaise de monsieur Indriðason me plaît mieux. Ce fût tout de même une lecture agréable, lue vite grâce au suspens et aux retournements de situations qui sont bien présents. Je lirai certainement les opus suivants des enquêtes de Wallander car tout comme Erlendur, on suit sa vie personnelle et c'est quelque chose que j'apprécie lorsque je lis ce genre de séries.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Feux rouges" de Georges Simenon

    georges simenonRésumé de l'éditeur : Ce roman, l'un des meilleurs de la période américaine de Georges Simenon, confirme le génie intemporel, l'absolue modernité du grand écrivain belge dont on célèbre en 2003, le centenaire de la naissance.
    En prenant le volant pour aller chercher ses enfants dans le camp de vacances où ils ont passé l'été. Steve sent qu'il est "entré dans le tunnel"... Il a déjà bu deux verres et ne rêve que du prochain. Il devine la réprobation de Nancy, sa femme, ce qui ne fait que renforcer son envie. Pourquoi ne boirait-il pas encore ? Ne sait-il pas conduire ? Ils ont quitté New York depuis un moment et n'échangent jamais que des paroles banales. Nancy peut-elle comprendre qu'il étouffe sur les rails de sa vie ? Mais non, elle ne comprend pas. Encore un bar. Qu'elle parte donc, comme elle menace de le faire ! Lui, il ira boire un autre verre.

    Mon avis : Un roman qui commence paisiblement, on suit Steve et Nancy dans une histoire somme toute assez banale et puis grâce au talent de monsieur Simenon tout s'enchaîne sans qu'on s'en aperçoive et le dénouement m'a épatée. Un très bon suspens, une ambiance années 50 comme je les adore et une histoire surprenante surtout quand on sait que ce roman à été écrit en 1953 dans une Amérique libérée en surface mais tellement prude en profondeur.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Les Farrel" de Belva Plain

    belva plainQuatrième de couverture : Les Farrel ! Une famille américaine hors du commun où, de génération en génération, se transmet une sensibilité si vive, une vocation si forte et généreuse que son histoire devient une saga aux dimensions d'un continent et d'un siècle entier.
    Il y a Enoch, le médecin de campagne, qui se donne corps et âme à son métier, affrontant l'ignorance et la pauvreté d'une terre de pionniers...
    Il y a Martin, son fils, qui devient un chirurgien de renommée internationale, mais dont le cœur déchiré entre deux femmes ne connaîtra jamais la paix...
    Il y a la fille de Martin, Claire, chez qui la vocation de guérir l'emportera sur toute autre passion...
    À travers eux, vibre et souffre une Amérique en proie aux guerres et aux crises, mais dont la confiance en l'avenir l'emporte sur les nostalgies.

    Mon avis : Une jolie saga familiale sur fond de thème médical. Les différentes générations sont bien représentées, un peu cliché, mais ça ne gène pas la lecture. L'écriture de l'auteure est agréable même si parfois je l'ai trouvée un peu trop romantique à mon goût, elle ne lasse pas, et c'est important pour un roman comptant un nombre de pages important (plus de 600). Une lecture d'été comme on dit...

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "La peste à Breslau" de Marek Krajewski

    marek krajewskiRésumé : Breslau, en Pologne, dans les années 1920. Dans un appartement bourgeois, deux prostituées sont retrouvées mortes, les dents de devant arrachées. On confie l'affaire à Eberhard Mock, sergent-chef à la brigade des Mœurs, pour qu'il mette la main sur l'auteur de cette effroyable mise en scène. Grâce à ses penchants pour la chair et l'alcool, aucun bordel, aucun cabaret, aucun proxénète ne lui sont inconnus. Touché par cette horreur, il s'acharne et fait jouer toutes ses relations pour mener l'enquête. Rien ne lui fait peur... Ni le respect de la hiérarchie, ni les interrogatoires musclés rondement menés en terrain hostile...
    Cependant, quand il s'avère que ce sont ses empreintes que l'on retrouve sur l'arme du crime, il ne s'agit plus pour Mock d'une simple investigation. Manipulation et corruption se mêlent au sang versé. Et s'il doit faire la lumière sur cette affaire, ce n'est plus seulement pour rétablir l'honneur des deux jeunes disparues, mais aussi pour sauver sa peau...

    Mon avis : Un livre choisi pour ma coupe d'Europe livresque représentant la Pologne. Une belle trouvaille, car ce roman policier est très bien fait. Le suspens et les rebondissements font lois, pour une intrigue simple au début qui se complexifie (mais pas trop) au fil des pages. Une ambiance spéciale et bien décrite, un héros un peu hors norme et une enquête qui ne suit pas une ligne droite bien tracée. J'ai beaucoup aimé ce roman de cet auteur qui m'était totalement inconnu.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡  

    Ce roman fait partie de 1 de mes défis : lecture pour la Pologne de ma Coupe d'Europe livresque 2016.

    Coupe d'Europe 2016.jpg  marek krajewski

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Les chemins de la bête" (La Dame sans terre, tome 1) d'Andrea H. Japp

    andrea h. jappRésumé de l'éditeur : 1304. La France est déchirée par les luttes de pouvoir opposant le roi Philippe le Bel, l'Église et le très puissant ordre des Templiers.
    Le belle Agnès de Souarcy, jeune veuve au caractère bien trempé, va voir son destin basculer sans comprendre à quel point il est lié à ceux du royaume et de la chrétienté...
    Pourquoi son demi-frère, Eudes de Larnay, la fait-elle trainer devant les tribunaux de l'inquisition, l'accusant de complicité avec les hérétiques et de possession démoniaque ? D'où viennent ces missives évoquant le "sang divin", qui portent le sceau papal et dont les messagers sont systématiquement assassinés ? Leurs cadavres sont retrouvés çà et là, carbonisés sans pourtant qu'aucune trace de feu ne les entoure... Qu'à découvert le petit Clément, protégé d'Agnès, dans la bibliothèque secrète de l'abbaye de femmes des Clairets ? Et que cherche Nicolas Florin, ce grand inquisiteur dont les excès de cruauté font frémir ?
    Andrea H. Japp nous offre ici un roman criminel palpitant, premier volume d'une trilogie à l'intrigue démoniaque.

    Mon avis : Un livre que j'ai commencé avec appréhension car le Moyen-âge et les moines me font peur, une véritable phobie. De ce fait je ne connais rien de cette époque. La lecture fût ardue et difficile mais j'y suis arrivée, et j'en suis heureuse, car même si certaines intrigues politico-religieuses ont été difficiles à saisir, l'intrigue est prenante. Je poursuivrai cette trilogie sans problème, d'autant plus que la plume de cette auteure me plaît énormément.

    Mon appréciation -> ♡ ♡    

    Rendez-vous sur Hellocoton !