Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Auteurs Français - Page 2

  • "Le tilleul du soir" de Jean Anglade

    jean angladeRésumé : Comment l'irréductible et solitaire Mathilde, la vieille qui ne voulait pas quitter son trou perdu d'Auvergne, découvre au Doux Repos la cohabitation, avec d'autres vieillards jamais avares de mesquineries et d'excentricité. Tendre et cruel.

    Elle a dit au revoir à ses poules, rangé ses affaires dans son baluchon, fermé les volets de sa maison. Prête pour l'ultime aventure, à vingt kilomètres de là... Le Doux Repos, un nom qui promet tant : activités ludiques, repas à heures fixes, nouveaux compagnons et service impeccable ! Pour Mathilde, qui a toujours vécu au fil des saisons -"nom de gueux !"-, cohabiter avec les angoisses et les lubies de Lulu, Mauricette et autres édentés, relève d'une expérience stupéfiante et drolatique !
    Car pour Mathilde, digne et bonhomme, si l'âge est bien là, la vie frémit toujours...
    Drôle, caustique et tendre. A siroter sans moderation !

    Mon avis : Ce livre je ne l'ai pas choisi personnellement, c'est le livre choisi pour la rencontre de mai de mon club de lecture (Lire @ Liège). De plus, ce n'est pas mon genre de lectures habituel. Je suis plutôt friande de suspens, de glauque et de surnaturel, alors qu'ici nous sommes bien ancrés dans la vie réelle, celle de tous les jours, celle qui nous attend si nous avons la chance d'atteindre l'âge de Mathilde... Et bien... J'ai adoré ! L'écriture de monsieur Anglade m'a séduite. Elle est limpide, elle est vraie, elle est teintée d'humour et de sentiments divers. J'ai inscrit cet auteur dans ma petite liste d'auteurs à lire, je n'en resterai pas à l'histoire de Mathilde, je veux en découvrir d'autres.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Sunset" de Pierre Rey

    Sunset.jpgRésumé : Los Angeles... Douze millions d'habitants, mégapole du Troisième Millénaire, cité des mythes.
    Beverly Hills, Bel Air, Hollywood... Ses milliards, ses ghettos, paranos... Soleil, palmiers, ciel bleu, piscines... Jusqu'au jour où débarque un dissident russe, Kostia Vlassov. Jeune, beau, sans le sou. Alors, soudain, la carte postale se déchire, les façades s'effritent et tous les secrets de la ville explosent dans une traque à couper le souffle, qui nous bouscule des résidences des rois du monde aux taudis de Down Town, des salons de massages aux cliniques de désintoxication, des soirées haschisch aux rodéos meurtriers des Hells Angels, des plages de Malibu aux bordels de Colombie, des homos aux héros, des studios où se fabriquent les rêves à la chambre de Jenny.
    Jenny... La plus grande star du cinéma... Richissime, adulée, paumée, droguée... Regardez bien sous son lit : le Russe est peut-être dessous.
    Un roman haletant, trépidant, imprévisible, fort comme la cocaïne et plus vrai que la vie. Seul Pierre Rey pouvait l'écrire. Los Angeles, il connaît bien : il y vit.

    Mon avis : Un roman d'espionnage très bien conçu. Il n'y pas d'événements rocambolesques mais tout s'enchaîne naturellement avec limpidité. Les uns et les unes tiennent leur rôle à merveille. Les soupçons se font et se défont jusqu'à la scène finale où tout est réglé. Une écriture fluide qui va très bien avec ce type d'histoire. L'auteur maîtrise très bien son sujet et ça donne un roman qui se lit vite grâce au suspens omniprésent et à l'écriture et l'organisation du roman qui rend la lecture très agréable.

    Mon appréciation -> ♡ ♡  ♡  

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Sacrifice" d'Isabelle Clarke, Daniel Costelle et Frédéric Lumière

    isabelle clarke, daniel costelle, frédéric lumièreQuatrième de couverture : Les maîtres du documentaire racontent le Débarquement, du 6 juin 1944 à la Libération de Paris. Le sacrifice des hommes, celui de la Normandie. Et le secret d'un grand amour.
    6 juin 1944, Angleterre : la plus grande force maritime et aérienne jamais réunie va s'élancer pour débarquer en France et libérer l'Europe occupée par l'Allemagne hitlérienne. Cela fait plus de cinquante heures que les soldats attendent l'ordre de partir. La tension est à son comble. La Seconde Guerre mondiale entre dans sa cinquième année...
    Sacrifice est le récit au plus près de la réalité du Débarquement et de la bataille qui s'en est suivie jusqu'à la Libération de Paris. Un combat de titans qui a fait plus de quatre cent mille morts.
    Isabelle Clarke et Daniel Costelle ont rassemblé différents témoignages : hommes et femmes, civils et militaires, anonymes ou entrés dans l'histoire. Parmi eux, un jeune soldat qui allait devenir le grand cinéaste Samuel Fuller et l'élégante Kay Summersby, le chauffeur d'Ike Eisenhower.
    Plus de huit cents photos tirées du documentaire et d'archives américaines, une mise en couleurs, fruit d'un travail d'orfèvre, des documents inédits, Sacrifice plonge le lecteur au cœur de l'événement historique aux côtés de ceux qui l'ont fait.
    Le Débarquement, en couleurs, comme vous ne l'avez jamais vu !

    Mon avis : Un bel album de photos ! C'est tout. Les photos sont parlantes et intéressantes, mais nombre d'entre elles n'ont pas de légendes. Il y a très peu d'explications, quelques témoignages de soldats (du plus haut gradé ou simple piou-piou) et de civils. Les photos en couleur...ne sont pas légion, et je le regrette, car même si le noir et blanc rend bien l'atmosphère des ces moments difficiles, j'aurai aimé voir ces scènes colorisées pour mieux me projeter dans cette période de notre histoire. Mais c'est un album à garder et à feuilleter sans se poser de questions, pour se souvenir et ne rien oublier...

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡  

  • "Saint Louis" (Ils ont fait l'Histoire, tome 8) de Mathieu Mariolle, Alex Nikolavitch, Étienne Anheim, Valérie Theis et Filippo Cenni

    mathieu mariolle, alex nikolavitch, étienne anheim, valérie theis, filippo cenniQuatrième de couverture : Louis IX, plus connu sous le nom de Saint Louis, roi de France de 1226 à 1270, est le neuvième monarque de la dynastie des Capétiens. Personnage plus complexe et paradoxal que ce que nous laissent entrevoir les images d'Épinal du bon roi dispensant la justice sous le chêne, Louis XI, élevé dans un respect de la foi inébranlable et une piété rigoureuse sous la coupe de sa mère Blanche de Castille, eut une conception essentiellement religieuse de sa fonction, se voyant en monarque idéal d'un royaume chrétien. Cette foi inébranlable qui marque l'ensemble de son règne contribua à faire de lui un saint de son vivant même s'il joua un rôle central dans le renforcement du royaume de France.

    Mon avis : Un personnage historique que je ne connaissais pas. Cette BD m'a fait rencontré un roi très croyant. Les guerres de religions ne sont donc pas nouvelles et malheureusement trouvent dans le passé comme dans le présent et certainement dans le futur des adeptes forts de leurs titres pour entraîner le peuple dans leurs croyances et leurs envies de combattre les "maudits"...
    La BD est agréable à lire, mais comme d'habitude dans cette série il y a beaucoup de textes et les caractères d'imprimerie sont très petits, ce qui n'est pas facile à déchiffrer. Les dessins sont agréables, simples et colorés.
    Les explications en fin de tome (que j'ai lues en commençant, à cause de mes expérience précédentes où ma lecture de la BD était fastidieuse mais s'éclairait grâce à ces explications. J'ai pris les devants.) sont claires et efficaces à la compréhension de la BD.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡   

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "La mort, simplement" (Diane Silver, tome 3) d'Andrea H. Japp

    andrea h. jappRésumé : À Quantico, la profileuse star du FBI, Diane Silver est saisie d'une nouvelle enquête. Quatre doubles meurtres commis à Boston requièrent toute sa ruse et sa dextérité. Des couples de seniors ont été assassinés, et dans chaque cas la femme a été massacrée avec une rare sauvagerie. Se mêlent à cette première enquête des disparitions de très jeunes enfants, toujours à Boston. Les deux affaires seraient-elles liées ? À la forme d'apaisement que Diane resent après la mort de cette Susan Brooks - la "rabatteuse" qui a poussé quinze enfants au-devant de l'un des pires bourreaux, dont sa fille Leonor - se mêle le doute. Qui est au juste Rupert Teelaney, alias Nathan Hunter ? Un justicier ou un redoubtable psychopathe, charmant, intelligent, impitoyable, et qui se cherche des excuses pour se livrer à son plus grand plaisir : tuer ? Lorsque Diane apprend le meurtre de son ami Yves Guéguen à Paris, ses soupçons au sujet de Nathan empirent. Serait-il impliqué ?

    Mon avis : Magistral ! Ce fût tout bonnement une excellente série ! J'ai adoré TOUT, l'écriture, les intrigues, les personnages. Rien ne m'a lassée ou manqué d'intérêt. Ce troisième opus fait honneur aux deux précédents. Diane, se dévoile un tout petit peu et c'est super bien amené par le biais de son enquête sur les enfants disparus, de la mort de son unique ami et l'arrivée d'un chien (un bouledogue français, excellent choix de la part de l'auteur, qui apparemment connaît bien la race car les descriptions sont impeccables de réalisme).
    J'ai inscrit Andrea H. Japp dans mon petit carnet d'or d'auteurs préférés, et vu sa fertilité en romans je ne suis pas prête de tomber en panne de bonnes lectures.

    Mon appréciation -> 

    Ce roman fait partie de 1 de mes défis : lecture pour la lettre J de mon défi Alphabet 2017.

    kim zupan    andrea h. japp

    Rendez-vous sur Hellocoton !