Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Auteurs Américains - Page 5

  • "The air he breathes" de Brittainy C. Cherry

    The air he breathes.jpgRésumé : Tristan et Elizabeth sont voisins, ils n'ont rien en commun à part leur passé douloureux. Elle a choisi de continuer à vivre ne serait-ce que pour sa petite fille Emma. Il a choisi de s'extraire du monde. Mais Elizabeth ne l'entend pas de cette façon. Elle sait qu'ils sont tous les deux en miettes et qu'ensemble ils seront plus forts pour affronter leurs fantômes. C'est sans compter les embûches que les habitants de leur petite ville vont mettre sur leur route. Ensemble, ils sauront vaincre les idées reçues.

    Mon avis : Voici un livre que je n'aurai jamais lu de ma propre initiative car ce n'est pas du tout le style d'histoire que j'affectionne. Je l'ai lu dans le cadre du club de lecture "Dans le placard sous l'escalier". Moi qui suis très policier et fantastique me voilà avec une histoire d'amour...
    Ma lecture a été divisée en trois phases. J'ai trouvé la première phase gentillette. Une histoire entre un homme et une femme malheureux, en plein deuil et qui se découvrent. C'était gentil, un peu mièvre (j'ai levé les yeux aux ciel quelques fois) mais plaisant. Puis la deuxième phase est arrivée et là, je me suis lassée. Cette phase est basée sur les rapports qui s'étoffent entre les deux héros et qui bien sûr passent à l'acte, encore et encore. Ca devenait très redondant, le cœur de la pauvre femme n'arrêtait pas ou de s'arrêter ou de battre à cent à l'heure, les vêtements n'arrêtaient pas d'être enlever, bref je me suis bien ennuyée durant cette phase (je lever les yeux au ciel très souvent...).. Et enfin la troisième phase m'a réconciliée avec l'histoire même si je l'ai trouvée un peu mièvre, il y avait enfin un peu d'action et des rebondissements (et les héros ne passaient plus leur vie tout nus) (je n'ai lever les yeux au ciel que deux ou trois fois).
    C'est dommage car le thème de l'histoire (le deuil) est intéressant et peu mis en scène dans les livres. L'écriture est plaisante, simple et fluide mais l'auteure n'a pas réussi à mettre en valeur ces deux héros. elle est tombée dans le gros cliché à l'eau de rose et la facilité des scènes de sexe pour étoffer son histoire ce qui la rend à mes yeux trop légère et elle en perd un peu (beaucoup) de son âme.

    Ce que j'ai aimé : le thème de l'histoire.
    Ce que j'ai moins aimé : la légèreté de l'écriture.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Ne pleure pas ma belle" de Mary Higgins Clark

    mary higgins clarkQuatrième de couverture : La jeune et ravissante Elizabeth Lange est hantée par la mort de sa sœur, une star de l'écran et de la scène, tombé de la terrasse de son appartement à New York dans des circonstances pour le moins mystérieuses. A-t-elle été assassinée par son amant, l'irrésistible Ted Winters, lui-même en proie à des tourments secrets ? S'est-elle suicidée ? Mais pourquoi Leila aurait-elle voulu se supprimer alors qu'elle était heureuse et au sommet de sa gloire ? Quelqu'un d'autre l'aurait-il tuée - mais qui pourrait en vouloir à une jeune femme aimée et admirée ?
    Minée par le chagrin, Elizabeth est invitée par la baronne Minna von Schreiber, sa plus vieille amie, à venir se reposer dans le luxueux institut de remise en forme de Cypress Point, en Californie. Mais au lieu d'y trouver le calme et la détente, elle va être confrontée non seulement à Ted, mais aux meilleurs amis de sa sœur qui ont tous un motif pour l'avoir tuée...
    Depuis La nuit du renard, les livres de Mary Higgins Clark, sont tous de haletants thrillers, tous des best-sellers et Ne pleure pas ma belle est un de ses plus réussis.

    Mon avis : Un roman policier réussi. Tout est bien mis en place pour que le suspens soit de plus en plus présent. La structure du livre découpé en chapitre racontant les faits chronologiquement est intéressante. Les personnages se dévoilent lentement mais sûrement. L'intrigue est bonne et bien amenée. J'ai tout aimé dans ce roman sauf la toute fin, vraiment trop gnan-gnan pour moi.

    Ce que j'ai aimé : la structure du livre qui permet au suspens de s'accroitre au fil des chapitres.
    Ce que j'ai moins aimé : la fin...

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Ce roman fait partie de 1 de mes défis : lecture multicolore de la session 17 du challenge "Un mois = une illustration et/ou un thème" chez AngeSelfie

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Vengeance en Prada. Le retour du diable" (Le diable s'habille en Prada, tome 2) de Lauren Weisberger

    lauren weisbergerRésumé : Elles sortent les griffes ! Cela fait dix ans qu'Andrea Sachs a démissionné du magazine Runway, dix ans qu'elle a plaqué Miranda Priestly et ce job d'assistante pour lequel "des milliers de filles se damneraient". La papesse de la mode et ses exigences infernales ont eu raison de sa détermination. Depuis, Andy et Emily, son ex-collègue et ancienne ennemie jurée, sont devenues inséparables et ont joint leurs forces pour fonder un magazine de mariage haut de gamme, The Plunge, devenu la référence incontournable pour un public jeune et trendy. Eh oui, la roue tourne ! Andy a tout juste 30 ans, elle a du succès et est sur le point de se marier. Ses années de calvaire lui paraissent loin désormais, bien qu'elle fasse toujours attention de se tenir à distance de Miranda. Seulement, cette dernière sait reconnaître une opportunité quand elle en voit une et The Plunge lui fait envie. Autant dire qu'elle ne va pas manquer de se rappeler à leur bon souvenir... La voilà de retour, plus diabolique que jamais !

    Mon avis : Je me suis souvent dit qu'il devait être difficile pour un auteur d'écrire une suite à un roman qui a bien marché. Comment ne pas tomber dans des redites du premier tome, comment faire évoluer le ou les personnages, etc... Malheureusement, Lauren Weisberger confirme mes doutes quant à ces difficultés. Ce deuxième n'est pas, à mon sens, une franche réussite. Certes, il y a quelques passages distrayants, mais ces passages sont très minoritaire par rapport aux passages qui m'ont lassée voire ennuyée. Andrea m'a horripilée tout au long de l'histoire. Sa façon de tout couper en quatre et d'avoir des doutes sur tout et tout le monde est un peu, beaucoup trop prononcée. L'écriture de Lauren Weisberger n'est pas en cause, elle toujours aussi légère et claire. C'est l'histoire en elle-même que j'ai trouvée très répétitive et lassante.

    Ce que j'ai aimé : le personnage de Lily, qui a bien évolué en maturité.
    Ce que j'ai moins aimé : le personnage de Lily, qui est un personnage intéressant dans le tome 1 (son problème d'alcool, son besoin de reconnaissance) et qui dans ce deuxième tome est relégué en troisième voire quatrième position (puisqu'en plus l'auteur la fait partir à l'autre bout des Etats-Unis). Je trouve dommage que ce personnage ne soit pas plus présent et plus fouillé.

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

    Rendez-vous sur Hellocoton !

  • "Faux-semblants" (Whit Mosley, tome 1) de Jeff Abbott

    jeff abbottQuatrième de couverture : Le retour de Peter James Hubble, fils d'un sénateur devenu une star du porno, dans sa ville natale du Texas, n'augure rien de bon. Lorsqu'il est retrouvé mort à bord de son yacht, alors qu'il enquêtait discrètement sur la mystérieuse disparition, des années auparavant, de son frère, c'est un véritable cauchemar qui commence pour Whit Mosley et Claudia Salazar. Plongés au cœur de sombre secrets de famille, noyés sous les mensonges et les manipulations en tout genre, ils vont devoir affronter un tueur d'un redoutable machiavélisme...
    Faux-semblants est le premier livre d'une série consacrée aux enquêteur Mosley et Salazar. Après Panique et Trauma, Jeff Abbott nous offre un nouveau petit bijou d'intrigue, où l'on retrouve, plus aiguisé que jamais, son sens du rythme et des rebondissements multiples, jusqu'à un dénouement complètement imprévisible.

    Mon avis : C'est un roman que j'ai dévoré ! Tout ce que j'aime dans un bouquin policier est réuni. Je suis entièrement d'accord avec le quatrième de couverture : rythme parfait et soutenu, rebondissements et retournements de situations s'enchaînant naturellement et une fin étonnante. La plume de l'auteur convient parfaitement à cette histoire. Les héros sont chouettes, certes quelque peu atypiques pour certains et très ordinaires pour d'autres mais c'est ce mariage des deux genres qui a tenu mon intérêt intact tout au long de l'enquête. Une très belle découverte d'un auteur dont j'ai noté le nom dans mes petits papiers !

    Ce que j'ai aimé : le rythme qui ne s'essouffle pas, l'enchaînement des situations et des rebondissements qui m'a permis de revoir mes jugements et mes analyses tout au long de l'histoire.
    Ce que j'ai moins aimé : rien...

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡  

  • "Le taoïsme" (Les religions du monde, tome 5) de Lawrence E. Sullivan

    lawrence e. sullivanIntroduction : Le taoïsme est la religion du Tao ou Dao, la "Voie". Il représente une part importante de la vie religieuse de la Chine d'aujourd'hui, comme il l'a fait depuis plus de deux mille ans. il conduit à la sagesse et au bien-être physique, et même, affirment les taoïstes, à l'immortalité du corps.
    L'être humain, dans la conception taoïste, est une image de l'univers. Celui-ci est considéré comme un corps cosmique et les énergies qui l'animent alimentent aussi le corps humain. Le taoïsme propose des pratiques pour le corps et des harmonies pour l'esprit. Les unes et les autres permettent d'arriver au Tao, source de toute réalité. Les exercices physiques, respiration, nourriture, mouvement et récupération, entretiennent et augmentent l'énergie vitale. Les exercices mentaux, médiation, hygiène intérieure et philosophie, rénovent l'individu. Le taoïsme fonctionne sur des oppositions, et d'abord sur celle-ci : cultiver l'être dans sa globalité ; ne pas lutter pour y parvenir.
    Au cours du temps, le taoïsme s'est manifesté aussi bien par des fêtes populaires (célébration collective) que par des écrits philosophiques (réflexion personnelle). À côté de pratiques intégrées à la vie de tous les jours, il a apporté des techniques mystiques et magiques associées à des expériences religieuses extraordinaires. D'innombrables esprits, des panthéons entiers de dieux sont révérés par les taoïstes. Des maîtres d'une haute spiritualité ont fondé divers mouvements et ont transmis rites et enseignements à leurs disciples. Le Dao zang, recueil officiel des textes taoïstes, a été publiés à Shanghai en 1926. Compilé sous forme manuscrite en 1436, il formait une collection de 1120 volumes, mais une version précédente, brûlée par l'empereur mongol Koubilaï Khan en 1281, était encore plus vaste. C'est cette longue tradition chinoise qui va être exposée dans les chapitres suivants.

    Mon avis : Voici une religion que je ne connaissais absolument pas du tout. J'ai donc appris beaucoup de choses car de nouveau ce tome est très bien structuré. Les chapitres abordent chacun une facette de la religion, les textes sont clairs et simples. Les illustrations sont non seulement jolies mais bien explicites.

    Ce que j'ai aimé : les explications claires.
    Ce que j'ai moins aimé : rien...

    Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡  ♡