Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

"Les diamants fondent au soleil" (Agence Hardy, tome 7) de Pierre Christin et Annie Goetzinger

annie goetzinger, pierre christinQuatrième de couverture : Quittant sa modeste agence de détectives de Passage du Rendez-Vous dans le XIIème arrondissement, Édith Hardy se rend dans les beaux quartiers. Très précisément place Vendôme, où l'accueille le patron de la prestigieuse joaillerie Pérouge. Celui-ci souhaite la voir enquêter sur la réapparition surprise d'un rubis ayant disparu en même temps que tous les autres bijoux des Lévy-Sanders, grande famille juive de collectionneurs mélomanes, totalement exterminée durant la tourmente nazie.
Pourquoi la maison Pérouge fait-elle appel à elle ? Parce que, en d'autres temps, le mari d'Édith, disparu lui aussi depuis, a été chargé des intérêts de la famille Lévy-Sander. Et parce que c'est une affaire qui va nécessiter un certain doigté. Car c'est un artisan travaillant pour la joaillerie qui a récupéré cette pierre superbe qu'on lui a confiée pour la faire ressertir. Mais, lui aussi rescapé d'un lourd passé, il refuse d'indiquer sa provenance. À Édith de jouer...
Son enquête va l'emmener des ateliers d'orfèvres de la rue de Châteaudun aux dépôts de brocante qui jouxtent alors l'immense bidonville de Nanterre, de Puteaux à Neuilly en passant par l'Algérie, encore française, où Victor, son jeune assistant, va tenter de retrouver sa fiancée disparue.

Mon avis : J'ai commencé cette série avec beaucoup d'enthousiasme et je la termine avec beaucoup de déception. J'ai trouvé l'intrigue de ce dernier tome assez fade et les dessins ont l'air bâclés, ils n'ont plus le charme, les détails et les jolies couleurs du début.
Dommage de finir sur ce sentiment, je me souviendrai avec plaisir de l'ambiance des années 50 si bien retranscrites des albums du début.

Mon appréciation -> ♡ ♡ ♡ ♡ ♡ ♡

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les commentaires sont fermés.