Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • "Les taxis rouges" (Benoît Brisefer : tome 1) de Peyo

    les taxis rouges, benoît brisefer, peyo, éditions dupuisRésumé : Benoit Brisefer semble un petit garçon comme les autres. Il fait bien ses devoirs, aime jouer aux billes et dire bonjour aux gens dans la rue. Seulement voilà, Benoit Brisefer possède quelques chose que les autres petits garçons n'ont pas : il est TERRIBLEMENT fort !
    Il court aussi vite qu'une ferrari, saute comme le marsupilami et peut soulever une voiture d'une main. La seule chose qui peut lui ôter sa force est un bon gros rhume. Ses pouvoirs lui sont bien utiles pour venir en aide à ses amis, même si ceux-ci ne croient pas en l'énorme force de Benoit. 
    Justement, une nouvelle compagnie de taxi, les Taxis Rouges, s'est installée en ville et pose de nombreux problèmes au père Dussiflard, le sympathique chauffeur de taxi qui est le meilleur ami de Benoit. Et quand les chauffeurs de la nouvelle compagnie s'acharnent sur le taxi jaune de Mr Dussiflard, Benoit et lui décident d'agir. (Source : coinbd.com)

    Mon avis : Cette série était la préférée de ma Grand-Mère, c'est elle qui me l'a faite découvrir ! J'adorai étant petite, et maintenant que je suis une grande fille, j'avoue avoir repris goût à re-lire la 1ère aventure de ce petit garçon plein de charme et fort comme Hercule... Quand il n'est pas "enrhubé".
    Une série un peu méconnue de Peyo, mais qui mérite qu'on la lise car elle est vraiment très plaisante, charmante et marrante !

    Ma note -> :-))) 

    Dans ma bibiliothèque.

  • "Roadmaster" de Stephen King

    Roadmaster, stephen king, éditions albin michelQuatrième de couverture : Des Buick il y en a partout… Celle-ci sera votre pire cauchemar.

    Mon avis : Voici le roman de Stephen King, qui, jusqu’à présent, m’a le moins plu. Je n’ai pas du tout ressenti le suspens, les frissons, l’imagination que j’aime retrouver quand je me plonge dans l’univers de mr King.
    C’est un roman qui se lit gentiment, qui est un peu incongru et dont l’histoire nous emmène dans une sorte de suspens paranormal, mais qui, pour moi, était très léger et pas très crédible.
    Il n’y a eu qu’une quinzaine de pages tout à la fin du roman qui m’ont vraiment tenues en haleine comme je l’ai souvent été avec tout au long des autres romans de cet auteur.

    Ma note -> :-|

    D'autres avis : ici

    Un extrait : "Au moment où je prenais place à côté de lui sur le banc, l’idée m’est venue de lui entourer les épaules de mon bras, mais je l’ai chassée. Si un geste tel que celui-là doit passer dans la médiation de la pensée, on invariablement l’impression qu’ila quelque chose de factice. Je suis un célibataire endurci, et si on gravait mes connaissances en matière de paternité sur une tête d’épingle, on aurait encore la place d’y inscrire le texte complet du Notre-Père." (p.20)

    Éditions Albin Michel, 2004, 444 pages.

    Emprunté à la biliothèque.

  • "Mais ! Qu'est-ce que tu fabriques ?" (Le petit Spirou : tome 3) de Tome et Janry

    mais ! qu'est-ce que tu fabriques ?, le petit spirou, tome, janry, éditions dupuisRésumé : Les quelques planches de départ nous racontent ce qui se passe lorsque tout le monde est malade dans la classe du petit Spirou. En effet, tous les élèves se retrouvent très vite au lit du fait de la contagion. L'incubation peut prendre quelques jours, mais le résultat final est bien le même. Le docteur Piquette (fervent défenseur des méthodes musclées) s'occupe du village en temps normal, mais suite à un accident, c'est une jeune et jolie praticienne qui le remplace. Elle par contre est adepte de la médecine douce.
    Tous les élèves et le petit Spirou en premier tombent bien évidemment amoureux de la belle. Le retour en classe n'en est dés lors que plus pénible. (Source : coinbd.com)

    Mon avis : Un 3ème album dans la veine des 2 premiers qui confirme et affirme les caractères des personnages. Des facéties, des blagues et aussi des petits coeurs de ci de là qui naissent dans la tête de ce petit galopin !
    Une série de BD très agréable !

    Ma note -> :-)) 

    Éditions Dupuis, 1992, 46 pages.

    Je le troc.

  • "Le bonheur du Juste" de Christian Jacq

    Le bonheur du juste.jpgQuatrième de couverture : C'est à Hérakléopolis, capitale de l'Empire, dans les palais du pharaon Khéty...
    Ce matin là, au fond de son oasis, Anoup a décidé de faire fortune. Il rassemble ses ânes, ses cargaisons de bois rare et le voilà parti. Contre l'avis de sa femme, malgré le danger, happé par l'inconnu.
    En 2160 avant JC les routes d'Egypte sont encore moins sûres qu'aujourd'hui.

    Mon avis : La fable du pot de terre contre le pot de fer revisitée à la mode égyptienne.
    Une petite histoire agréable à lire mais sans surprise si ce n'est la fin qui n'est pas du tout celle que j'avais imaginée tout au long de ma lecture. 

    Ma note -> :-)

    Éditions Le grand Livre du Mois, 1999, 74 pages.

    Je le troc.

  • "Si je reste" de Gayle Forman

    Si je reste.jpgQuatrième de couverture : Mia a 17 ans. Un petit ami, rock star en herbe. Des parents excentriques. Des copains précieux. Un petit frère craquant. Beaucoup de talent et la vie devant elle 
    Quand, un jour, tout s'arrête. Tous ses rêves, ses projets, ses amours. Là, dans un fossé, au bord de la route. Un banal accident de voiture... Comme détaché, son esprit contemple son propre corps, brisé. Mia voit tout, entend tout. Transportée à l'hôpital, elle assiste à la ronde de ses proches, aux diagnostics des médecins. Entre rires et larmes, elle revoit sa vie d'avant, imagine sa vie d'près. Sortir du coma, d'accord, mais à quoi bon ? Partir, revenir ? Si je reste...

    Mon avis : Un très très joli roman jeunesse. Bourré d'émotions, de sentiments d'amitié et d'amour. Il se lit plus que facilement tant l'écriture est agréable et Mia attachante. Bouleversant de part le thème (toute une famille décimée en une seconde) mais irresistible de part la façon dont l'auteur nous fait plonger dans la vie de Mia tant dans sa vie avant l'accident que celle qui se dessine après l'accident. Sa passion pour la musique classique et le violoncelle en particulier est aussi très original (pour une ado) mais rend le roman doux et plein de tendresse.
    Bref, si vous aimez les histoires d'amour (amour avec un grand A, et amour non pas entre un homme et une femme mais amour de la vie) ce livre est fait pour vous. Ayez quant même un mouchoir à portée de main... Il pourrait servir ;-)

    Ma note ->  

    D'autres avis : ici

    Un extrait : "Dans la vie il faut parfois faire des choix, et parfois ce sont les choix qui te font." (p.153)

    Éditions Pocket, Collection Jeunes Adultes, 2010, 185 pages.

    Emprunté à la bibliothèque.