Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • "Le chant du panaris" (Les femmes en blanc : tome 32) de Bercovici et Cauvin

    Les femmes en blanc, T.32.jpgRésumé : Pas facile, le métier d’infirmière ! Heureusement dotées d’un solide sens de l’humour, les femmes en blanc nous dévoilent les coulisses de l’hôpital. Les femmes en blanc nous donnent régulièrement rendez-vous, depuis 1981, dans les couloirs de l’hôpital. Rien n’échappe à l’oeil acéré de Cauvin, scénariste de la série. Capable d’aborder avec l’humour qu’on lui connaît des sujets aussi graves que la maladie, la solitude ou la mort, il n’hésite pas davantage à brocarder les incohérences administratives et hiérarchiques auxquelles ses héroïnes se trouvent confrontées. (Source : livre.fnac.com)

    Mon avis : Ces petites bonnes femmes en blanc sont toujours aussi débordées et incomprises. Elles se battent pour leur bien-être au travail et surtout pour le bien-être des patients au quotidien! Ce métier est une véritable vocation et ces albums un bel hommage!

    Ma note -> :-))

    Editions Dupuis, 2010, 47 pages.

  • "Harjunpää et le fils du policier" de Matti Yrjänä Joensuu

    Harjunpää et le fils du policier.jpgQuatrième de couverture : Helsinki, début des années 80. Des bandes d'adolescents traînent en ville, volent, piquent des voitures, font des sotck-cars, se battent et, parfois, tuent. L'inspecteur timo Harjunpää, chargé d'une enquête sur un meurtre horrible, va croiser la route de ces laissés-pour-compte.

    Un constat implacable sur la génération "No Future" version finnoise.

    Mon avis : Ce roman policier est agréable, mais il m'a manqué un petit quelque chose (et je ne saurai pas définir quoi exactement...) pour que je sois emballée par sa lecture. L'intrigue est simple mais convaincante. Les héros sont vrais, on peut les rencontrer n'importe où et d'ailleurs cela fait réfléchir et même un peu peur. Les descriptions des divers endroits et rues sont bien faites (je pense que si on connait Helsinki, il y a moyen de bien viualiser là où tout se passe). Ce livre se lit aisément mais sans réelle "passion".

    Ma note -> :-)

    Editions Gallimard, Folio policier, 1997, 279 pages.

    Challenge Tour du Monde.jpg
    Finlande.png
     
    Finlande
  • "Le cavalier rêveur" (Le soldat chamane : tome 2) de Robin Hobb

    Le soldat Chamane, T.2.jpgQuatrième de couverture : Ja mère Burvelle poursuit ses études à l'Ecole royale de cavalerie, mais l'opposition entre fils d'ancien et de nouveaux nobles croît toujours. La tension mène à des affrontements sournois et violents. Pris dans cette tourmente, Jamère doit, en outre, faire face aux exigences de la femme-arbre qui, dans ses rêves, lui ordonne de chasser les "envahisseurs". Mais un jour, la crise éclate...

    Mon avis : Je ne suis pas aussi fan de cette série de Robin Hobb que je ne l'ai été des 2 précedentes. J'ai, tout comme pour le 1er tome, eu du mal à rentrer dans l'histoire. Je regrette aussi que l'imaginaire de Robin Hobb soit si peu présent à mon goût, je trouve cette histoire très réelle même si elle se passe dans une contrée imaginaire. Je ne me laisse pas abattre pour la cause, la lecture du 3ème tome est prévue dans un futur pas très éloigné...

    Ma note -> :-)

    Editons France Loisirs, 2008, 452 pages.

    46059100_p.jpg
    Lettre H.jpg
  • "A table !" (Garfield : tome 49) de Jim Davis

    Garfield, T.49.jpgRésumé : Chaque repas est une fête pour Garfield ! Et un cauchemar pour Jon, son soi-disant « maître »… Garfield est aussi un danger pour tous les livreurs de pizzas de la terre, tous les réveils-matin du monde, toutes les araignées de la Création, et tous les chiens de garde du quartier ! Attention, rien n’arrête un chat glouton sur le chemin de sa gamelle… (Source : livrefnac.com)

    Mon avis : Jim Davis est prolifique et c'est pour mon plus grand plaisir. Garfield est de nouveau génial dans ce 49ème tome, vivement le 50ème !!!

    Ma note -> :-)))

    Editions Dargaud, 2009, 48 pages.

  • "Un baiser, l'addition !" de Heather et Rose Mac Dowell

    Un baiser, l'addition !.jpgQuatrième de couverture : Satire pétillante du microcosme de la gastronomie et de la haute société new-yorkaise, Un baiser, l'addition ! révèle tout l'envers du décor d'un grand restaurant, de l'approvisionnement des cuisines au fameux coup de feu.

    Après son licenciement, Erin Edwards se voit obligée d'accepter un emploi de serveuse à la Roulette, un restaurant français de Madison Avenue à la clientèle très sélecte. Pour, elle, il ne s'agit que d'un travail alimentaire, en attendant de retrouver un poste de responsable marketing.

    Erin dispose de quelques jours à peine pour se transformer en serveuse haut de gamme et se faire une place dans le prestigieux établissement. Si les choses se révèlent plus compliquées que prévu, la jeune femme refuse de se laisser décourager par les difficultés qu'elle rencontre. Car il se pourrait bien qu'elle ait pris goût au rythme effréné de la vie en cuisine...

    Mon avis : J'ai lu ce livre dans le cadre de mon mini-RAT, je voulais des lectures simples et faciles et vu sous cet angle ce livre ne m'a vraiment pas décue ! Il est sympa, son écriture est chouette, beaucoup d'humour, sans être de la grande littérature ce roman de chick-lit est très plaisant.

    Ma note -> :-)

    Un autre avis : Lisalor

    Editions de la Cité, 2009, 363 pages.