Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

"Le rêve du Taureau rouge" (La Reine celte : tome 2) de Manda Scott

La reine celte, T.2..jpgQuatrième de couverture : "Une extraordinaire épopée où se mêlent amour, trahison et héroisme." Jean Auel

En l'an 60 après J.-C., Boudicca, chef de guerre des Icènes, mène le peuple de Bretagne contre les forces d'occupation romaines, après vingt années ou presque d'une résistance acharnée.

Le Rêve du taureau rouge poursuit la saga de la reine celte Boudicca, ainsi que celle de Ban, son demi-frère, devenu officier dans la cavalerie romaine. Tout les oppose dans cette guerre d'usure entre les tribus vaincues et une armée d'occupation décidée à régner par la terreur. Cunomar et Graine, les enfants de Boudicca et de Caradoc, sont pris en otage. A Rome, l'empereur Claude et son épouse Agrippine les retiennent prisonniers.

Entre les combats des dieux et des hommes, les druides cherchent les chemins du rêve. Peut-être aideront-ils Boudicca et Ban, âme déchue, à combler le gouffre sans fond qui les sépare pour accomplir leur destin. Une extraordinaire épopée où se mêlent amour, trahison et héroisme. Jean Auel, auteur des Enfants de la terre.

Mon avis : J'ai un avis partagé. J'aime beaucoup l'intrigue sur fond de guerre de cette série de romans historiques. Les personnages sont grandioses de courage et de témérité. Tous les sentiments se retrouvent : amour, amitié, courage, trahison, lacheté, culpabilité... Par contre, j'ai eu beaucoup de mal à installer mon imaginaire dans les situations de batailles décrites par l'auteur. Je ne suis pas très bien arrivée à mettre en scène ces descriptions, et je me suis perdues dans les personnages et les situations.

Dans ce 2ème tome, nous retrouvons Ban du peuple des Icènes, qui après avoir été laissé pour mort sur un champs de bataille, enlevé par l'armée romaine et subi tortures et humiliations en tous genres est devenu Julius Valerius Corvus et à prêter le serment de donner sa vie à l'Empereur et son âme aux Dieux de Rome. Nous évoluons avec lui, dans sa solitude et sa haine pour son ancien peuple jusqu'au jour où il se retrouve face à face avec cette ancienne "famille"  qui lui a laissé tant de souvenirs. La fin de ce tome donne une très grande envie de découvrir la suite de l'histoire.

Ma note : :-))

Un autre avis : Véro

46059100_p.jpg
 
Lettre S.jpg

Les commentaires sont fermés.